dans

Euro 2020, EdF : Deschamps révèle que Hernandez « devrait être disponible » pour France – Suisse

Une bonne nouvelle pour les Bleus avant d’entamer la phase à élimination directe

En conférence de presse à la veille de France - Suisse, Didier Deschamps a rassuré sur l'état de santé de Hernandez. Le latéral gauche "devrait être disponible" ce lundi en huitièmes de finale de l'Euro (iconsport)
En conférence de presse à la veille de France - Suisse, Didier Deschamps a rassuré sur l'état de santé de Hernandez. Le latéral gauche "devrait être disponible" ce lundi en huitièmes de finale de l'Euro (iconsport)

À la veille de France - Suisse, le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps était en conférence de presse. L’occasion pour le technicien de donner des nouvelles des blessés et de faire le point sur l’adversaire. Sans vouloir trop en dévoiler sur ses intentions tactiques alors que l’idée d’évoluer avec une défense à trois fait son chemin. Plus

Digne, Koundé et Thuram absents, Hernandez disponible

Lundi soir, la France défiera la Suisse à Bucarest pour une place en quart de finale de l’Euro (21h). Une rencontre crucial pour les Français après une phase de poules qui n’a pas permis d’écarter tous les doutes. Mais cette semaine, c’est un autre sujet que le jeu des Bleus qui a occupé les esprits. Sortis touchés contre le Portugal, Lucas Hernandez et Lucas Digne ont été au cœur de toutes les discussions des suiveurs de l’équipe de France. En conférence de presse à la veille de la rencontre de dimanche 27 juin, Didier Deschamps a ainsi débuté en faisant un état des troupes :

Didier Deschamps a officialisé en conférence de presse les forfaits de Lucas Digne, Jules Koundé et Marcus Thuram pour France - Suisse (iconsport)
Didier Deschamps a officialisé en conférence de presse les forfaits de Lucas Digne, Jules Koundé et Marcus Thuram pour France – Suisse (iconsport)

« Ce que je peux vous dire, c’est que Lucas Digne, Marcus Thuram et probablement Jules Koundé ne seront pas disponibles. En revanche, ce devrait être le cas pour Lucas Hernandez.« 

Didier Deschamps en conférence de presse

La France en 3-4-3 ? « Une option » pour Deschamps

La présence du latéral du Bayern Munich, qui n’a toutefois pas participé à l’entraînement collectif ce dimanche d’après L’Équipe, pourrait changer beaucoup de choses côté français. Cette semaine, les champions du monde se sont en effet entrainés dans un système en 3-4-3. Un schéma tactique censé combler l’éventuelle absence d’un latéral gauche de métier face à la Nati. Alors, Hernandez présent, le système à trois défenseurs est-il pour autant abandonné par Didier Deschamps ? Le sélectionneur n’a pas souhaité trop en dire :

« C’est une option. Qui peut être prise ou pas. Je l’ai fait à l’automne. Après, je reviens à ce que je vous ai toujours dit : je fais des choix pour être le plus dangereux pour l’adversaire. Avant chaque match, j’analyse et, sois je choisis et j’impose mes choix soit j’échange avec mes joueurs pour avoir leur ressenti. L’objectif est de les mettre dans les meilleures conditions afin qu’ils soient performants. Hernandez en piston gauche ? Je ne vais pas répondre à cette question, je répondrai demain« 

Didier Deschamps en conférence de presse

Deschamps se méfie de la Suisse

Ce lundi, les Bleus entameront la phase finale de l’Euro. Après 3 rencontres de poules, Deschamps a reconnu que le « contexte est différent » désormais. « On sait que les impressions du premier tour peuvent changer, il suffit de voir l’Italie qui avait donné la meilleure impression et dont le huitième n’a pas été simple, pour ne pas dire très compliqué ». S’il prend exemple sur la Squadra Azzurra c’est parce que l’ancien coach de l’OM s’attend à une rencontre difficile face à la Suisse :

Les Bleus de Deschamps étaient à l'entraînement ce dimanche 27 juin sur le terrain de l'Arena Nationala de Bucarest à la veille de France - Suisse (iconsport)
Les Bleus de Deschamps étaient à l’entraînement ce dimanche 27 juin sur le terrain de l’Arena Nationala de Bucarest à la veille de France – Suisse (iconsport)

« J’ai beaucoup de respect pour cette équipe, en toute sincérité, et pour le travail de mon collègue, Vladimir Petkovic. C’est une équipe qui est 13e du classement FIFA avec un trio offensif, avec Shaqiri, Seferovic et Embolo, qui crée des soucis. Elle est complète, aussi. La Suisse est capable de chercher haut, mais elle peut être en bloc médian ou en bloc bas par moments. Elle a une organisation qui a évolué. Notre intention est de leur créer des problèmes et de gagner ce match. »

Didier Deschamps en conférence de presse

Le décor est planté. Place au terrain désormais pour Didier Deschamps et ses hommes qui batailleront avec la Suisse à partir de 21 heures ce lundi soir.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Équipe de France
Personne(s) lié(s) à cet article : Didier Deschamps, Lucas Hernandez
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires