dans

Erling Haaland : son agent Mino Raiola reconnaît qu’il lui a fait perdre du temps !

Même un expert comme Raiola n’a pu saisir l’ampleur du phénomène Haaland…

Erling Haaland. Icon Sport
Erling Haaland. Icon Sport

Dans une interview à The Athletic ce mercredi 31 mars, Mino Raiola a fait son mea culpa. Le célèbre agent, qui représente notamment Erling Haaland, avait volontairement orienté son poulain vers le Borussia Dortmund en janvier 2020. Mais ce choix, qui se voulait celui de la prudence, a en fait desservi le phénomène norvégien, qui aurait pu viser beaucoup plus haut déjà à l'époque. Plus

Mino Raiola est l’un des agents les plus puissants du monde. Zlatan Ibrahimović, Paul Pogba, Matthijs de Ligt… Le faiseur de rois gère à merveille les intérêts de certaines des plus grandes stars du ballon rond. Alors quand l’Italo-Néerlandais a fait entrer Erling Haaland dans son écurie, tout le monde salivait déjà à l’idée du transfert retentissant à venir…

Le Borussia Dortmund, le choix de la raison

A l’époque, le jeune attaquant norvégien explosait à la face de l’Europe en empilant les buts avec le RB Salzbourg. Les plus gros mastodontes européens, comme le Real Madrid ou la Juventus, lui faisaient déjà les yeux doux et semblaient prêts à tout pour le faire venir. Pour Raiola, il suffisait de laisser les « gros » s’entretuer à coups de millions tout en faisant monter les enchères, afin d’obtenir l’un des transferts les plus éclatants des dernières années. Sauf que le médiatique agent a pris tout le monde à contre-pied en poussant Haaland dans les bras d’un palier intermédiaire : le Borussia Dortmund.

« Peut-être que l’année dernière, il y avait encore des clubs qui disaient : « Oh, Haaland était à Salzbourg, est-ce qu’il peut le faire dans un autre club ? (…) J’ai dit : allons à Dortmund au lieu de je ne sais où. »

Mino Raiola à The Athletic
Erling Haaland. Icon Sport
Erling Haaland. Icon Sport

Le choix de Mino Raiola pouvait se comprendre. A l’époque, cela ne faisait que cinq mois qu’Haaland avait entamé son opération destruction. Qui pouvait dire si la jeune pousse de 19 ans allait confirmer sur la durée, et dans un championnat plus relevé que celui de Norvège ou d’Autriche ? Lorsqu’un talent en pleine croissance passe du confort d’un club où il est la vedette à un géant européen où l’exigence du très haut niveau peut briser ses certitudes, sa carrière peut en prendre un sérieux coup. Demandez donc au compatriote d’Haaland, Martin Ødegaard, ce qu’il en pense. Recruté à l’âge de 15 ans par le Real Madrid, il ne fait qu’enchaîner les prêts depuis…

Martin Ødegaard avec le maillot du Real Madrid, une image rare... Icon Sport
Martin Ødegaard avec le maillot du Real Madrid, une image rare… Icon Sport

Haaland fait mentir Raiola

Mino Raiola pensait donc faire le bon choix. Mais il s’est trompé. C’est lui-même qui l’a reconnu lors de son interview :

« Avec Haaland, tout le monde avait tort. Il a fait les choses beaucoup plus vite que ce que tout le monde imaginait. Haaland est en avance sur son propre développement, sur son propre calendrier. J’ai peut-être été trop prudent quand j’ai dit ‘allons à Dortmund’. »

Mino Raiola à The Athletic
Mino Raiola, pour une fois, s'est trompé... Icon Sport
Mino Raiola, pour une fois, s’est trompé… Icon Sport

Le moment de passer à la vitesse supérieure ?

Auteur de 49 buts en… 49 matchs avec le Borussia Dortmund, Erling Haaland est effectivement reparti sur les mêmes bases qu’au RB Salzbourg. Tout semble encore trop facile pour Haaland au BvB. Le phénomène norvégien paraît perdre son temps dans ce grand club qui est déjà devenu trop petit pour son immense talent. Il est plus que temps d’enfin se mettre en difficulté et de se confronter à ce qui se fait de mieux en Europe, en rejoignant un historique comme le Real Madrid dès le mercato d’été.

Erling Haaland. Icon Sport
Erling Haaland. Icon Sport

Pourtant, Mino Raiola semble encore vouloir prendre tout le monde à revers. En effet, le richissime agent a laissé entendre qu’il pourrait se borner à son choix de la patience, malgré l’erreur qu’a constitué ce choix en première instance :

« J’ai l’avantage d’avoir 25 ans d’expérience dans ce milieu. J’ai changé ce sport, d’un point de vue économique, plus d’une fois. Je ne m’emballe plus pour ce genre de choses. Je sais attendre. C’est le moment d’attendre et de voir ce qui est dans le meilleur intérêt du joueur. Parfois, le meilleur intérêt du joueur est de ne pas bouger quand tout le monde dit qu’il doit bouger. Et parfois, il est dans l’intérêt du joueur de bouger quand tout le monde dit qu’il doit rester. Nous verrons donc ce qui se passe. »

Mino Raiola à The Athletic
Erling Haaland avec la Norvège en mars 2021. Icon Sport
Erling Haaland avec la Norvège en mars 2021. Icon Sport

La partie est donc loin d’être gagnée pour le Real Madrid, contrairement à ce qui semblait entendu ! Erling Haaland fait décidément tourner bien des têtes…

Personne(s) lié(s) à cet article : Erling Braut Haaland
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires