dans

Eriksen ne devrait plus pouvoir jouer en Italie avec son défibrillateur cardiaque

Dans le cas où le boîtier est implanté de manière définitive.

S'il continue sa carrière et joue avec son défibrillateur cardiaque, Christian Eriksen ne pourra plus jouer en Italie - Icon Sport
S'il continue sa carrière et joue avec son défibrillateur cardiaque, Christian Eriksen ne pourra plus jouer en Italie - Icon Sport

Le milieu du Danemark et de l'Inter Christian Eriksen, à qui un défibrillateur cardiaque a été implanté, n’aura probablement pas le droit de jouer en Italie avec ce dispositif. Explications. Plus

Christian Eriksen devrait bientôt pouvoir rentrer chez lui, auprès de sa famille, après plusieurs jours passés à l’hôpital. Après son grave malaise cardiaque, le milieu danois a accepté de se faire implanter un défibrillateur cardiaque, ce qui a été fait jeudi 17 juin. Mais s’il veut continuer sa carrière, Eriksen ne devrait pas pouvoir le faire en Italie, et donc à l’Inter Milan, son club actuel. Les législations strictes du pays ne permettront probablement pas qu’il dispute le moindre match sur son sol.

Eriksen victime d’une myocardite ?

Selon le journal italien La Gazzetta dello Sport, Eriksen aurait été victime d’une myocardite, une inflammation du muscle cardiaque. La direction de l’Inter avait dans un premier temps songé à se déplacer avec un médecin du club pour l’opération de son joueur. Mais y a renoncé, en suivant malgré tout sa situation médicale. Giuseppe Marotta, dirigeant intériste, a préféré laisser le joueur rentrer chez lui en famille. Eriksen sera à nouveau examiné dans trois ou quatre semaines.

Eriksen ne devrait plus pouvoir jouer en Italie

Si le souhait du Danois est de continuer sa carrière, et là est le principal, il ne devrait pas pouvoir le faire en Italie. Selon Giulio Molon, cardiologue interrogé par la Republicca, le port du défibrillateur cardiaque en question (le DAI) « constitue une contre-indication à l’activité sportive en Italie. »

Christian Eriksen ne devrait plus pouvoir jouer en Italie avec son défibrillateur cardiaque. (iconsport)
Christian Eriksen ne devrait plus pouvoir jouer en Italie avec son défibrillateur cardiaque. (iconsport)

La Gazzetta est moins catégorique. Selon le quotidien, la réponse dépend de la durée de la pose du dispositif : temporaire ou définitive. Dans le deuxième cas, Christian Eriksen ne pourra effectivement plus jouer en Italie. Selon le spécialiste Roberto Corsetti, « la réglementation italienne sur les examens médico-légaux sportifs ne dit rien d’explicite sur les défibrillateurs car le protocole n’envisage même pas la possibilité de concourir avec un défibrillateur implanté. « 

« En Italie, il n’y a pas un seul athlète de compétition, professionnel ou non, qui joue avec un défibrillateur. Cela devrait nous faire réfléchir. »

Roberto Corsetti, dans La Gazzetta dello Sport
Le Danois a été sacré champion d'Italie avec l'Inter Milan la saison dernière - Icon Sport
Le Danois a été sacré champion d’Italie avec l’Inter Milan la saison dernière – Icon Sport

Un bilan se fera dans un mois. Si le DAI est temporaire, si le risque d’arythmie était complètement réduit et que tout risque de rechute était évitée, Eriksen pourrait rester à l’Inter. Pour l’ancien médecin de la sélection italienne Enrico Castellacci, il y a toutefois un risque à jouer avec un défibrillateur cardiaque. « Il faudra bien comprendre quelle est la pathologie. Mais aller sur le terrain avec un défibrillateur sous-cutané expose à des risques. Une balle ou une collision peut désactiver un mécanisme qui donne un choc électrique en cas d’arrêt cardiaque. » Il confirme que l’Italie est « beaucoup plus stricte pour octroyer ce genre d’autorisations sportives. »

Le précédent Blind

Eriksen peut s’appuyer sur l’exemple de Daley Blind. Victime d’une inflammation du muscle cardiaque en décembre 2019, le capitaine de l’Ajax joue depuis avec un DAI en club et en sélection. Il est d’ailleurs actuellement titulaire à l’Euro 2020 avec les Pays-Bas. L’ancien mancunien n’a connu aucun problème particulier depuis et fait l’objet d’un suivi. C’est un motif d’espoir pour Christian Eriksen, dans le cas, évidemment, où il souhaiterait continuer sa carrière de footballeur professionnel. Si son défibrillateur était permanent, il devrait toutefois devoir aller jouer dans des championnats plus nordiques que la Serie A.

Le Néerlandais Daley Blind joue avec le même défibrillateur qui a été posé à Eriksen. Il dispute actuellement l'Euro avec les Oranje - Icon Sport
Le Néerlandais Daley Blind joue avec le même défibrillateur qui a été posé à Eriksen. Il dispute actuellement l’Euro avec les Oranje – Icon Sport

Autre cas, celui de Khalilou Fadiga. Joueur de l’Inter en 2003, il avait été arrêté par les médecins du club pour une arythmie jugée incompatible avec le sport de haut niveau. Après opération, le Sénégalais avait pu rejouer, mais en Angleterre.

Personne(s) lié(s) à cet article :
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou partagez simplement cet article à vos amis !