dans

Equipe de France : Badiashile et Fofana surpris de leur convocation

Et pourtant, ils sont là !

Benoit Badiashile et Youssouf Fofana (Icon Sport)
Benoit Badiashile et Youssouf Fofana (Icon Sport)

Convoqués surprises dans la dernière liste de Didier Deschamps en équipe de France, Youssouf Fofana et Benoit Badiashile ont exprimé leur étonnement en conférence de presse. Plus

Ils n’étaient pas les plus attendus, mais ils sont bel et bien là. Youssouf Fofana et Benoit Badiashile, coéquipiers à l’AS Monaco, se retrouvent appelés en équipe de France pour la première fois tous les deux par Didier Deschamps. En conférence de presse, ils ont avoué partager la surprise de bon nombre d’observateurs quant à leur convocation avec les Bleus. Ils feront ainsi partie du groupe France pour les deux matchs de Ligue des Nations qui arrivent. Les Tricolores recevront l’Autriche le 22 septembre prochain tandis qu’ils voyageront au Danemark le 25 septembre pour le dernier match de cette poule A sans enjeu désormais.

Badiashile et Fofana, surpris de leur présence en équipe de France ?

Lors de la traditionnelle conférence de presse de l’équipe de France, Benoit Badiashile et Youssouf Fofana, tous les deux nouveaux arrivants, ont pu tester leur capacité à répondre aux questions des journalistes. Le premier nommé n’a pas caché sa surprise lors de l’apparition de son nom au moment de l’annonce de la liste par Didier Deschamps. « J’étais assez surpris quand même d’être sélectionné, avoue-t-il. Je ne m’y attendais pas forcément. Par rapport à la Coupe du monde, quand on est sélectionné pour la dernière liste avant le Mondial, on peut espérer y participe. »

Youssouf Fofana et Benoit Badiashile, partenaires en équipe de France (Icon Sport)
Youssouf Fofana et Benoit Badiashile, partenaires en équipe de France (Icon Sport)

Youssouf Fofana, a poursuivi. « Est-ce que je m’attendais à être appelé ? Pas du tout. Après, vu ce qu’il s’est passé, ça me pendait au nez. Du coup, j’ai dû faire attention, j’ai dû me préparer quand même. La pression pour le Mondial, elle y est pas encore. Je profite à fond, je viens faire mon métier, on verra par la suite. (…) Il faut déjà estimer la chance que j’aurais de commencer jeudi ou dimanche. Le Qatar c’est loin dans ma tête. » La tête sur les épaules, les deux garçons ne veulent pas se précipiter en équipe de France. Reste désormais à savoir s’ils gagneront la confiance du sélectionneur pour la Coupe du monde qui approche.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Équipe de France
Personne(s) lié(s) à cet article : Benoît Badiashile, Youssouf Fofana
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires