dans

Emmanuel Macron favorable à un match amical entre la France et l’Algérie

Une rencontre à haut risque ?

Plus de 20 ans après, l'idée d'un match entre la France et l'Algérie ressurgit (Iconsport)
Plus de 20 ans après, l'idée d'un match entre la France et l'Algérie ressurgit (Iconsport)

C'est une affiche pas comme les autres qui a fait couler beaucoup d'encre ces dernières années... Pourtant, l'organisation d'un match amical entre la France et l'Algérie n'est désormais plus totalement improbable. Plus

La France encore sous le choc ?

Ce fut un match historique, mais pas pour les bonnes raisons. La dernière fois que les Bleus ont croisé la route des Fennecs, c’était le 6 octobre 2001 au Stade de France. Cette rencontre amicale devait être une grande fête et faire office d’une véritable réconciliation entre les deux peuples. Avant le coup d’envoi, l’ambiance était justement festive même si une sorte de petite tension était alors palpable. Hélas, tout le monde (ou presque) connait le triste tournant que prendra cette soirée.

La France et l'Algérie enfin prêtes à se retrouver ? (Iconsport)
La France et l’Algérie enfin prêtes à se retrouver ? (Iconsport)

À commencer par la Marseillaise copieusement sifflée par les supporters algériens présents sur place. La France, alors championne du monde et d’Europe en titre, surclasse son adversaire du soir. Candela, Petit, Henry et Pirès permettent aux Bleus de mener 4-1 dès la 54ème minute. Mais environ 20 minutes plus tard, c’est un envahissement de terrain impressionnant qui met fin précipitamment au match. Le directeur de cabinet de la ministre des Sports de l’époque reconnaîtra plus tard que l’organisation d’une telle rencontre dans ces conditions était « une erreur ».

Pour aller de l’avant…

Presque 21 ans après cette regrettable soirée, l’idée d’organiser un nouveau match amical entre la France et l’Algérie semble en passe de se concrétiser. En visite à Alger cette semaine, Emmanuel Macron a été interrogé à ce sujet par le journaliste de France Télévision Guillaume Daret. Le président de la République française pense que « ce serait une bonne chose » de revoir les deux formations sur un même terrain. Même s’il reste bien évidemment beaucoup à faire pour pouvoir assurer le bon déroulement d’un tel match.

En 2019, Noël le Graët (président de la FFF) disait déjà qu’il était « temps de faire ce match ». Le principal intéressé soulignait au passage le travail à accomplir en matière de sécurité tout en annonçant qu’un « accord politique est nécessaire et obligatoire ». Bref, la route est sans doute encore longue, mais les choses se précisent peu à peu.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Algérie, Équipe de France
Personne(s) lié(s) à cet article : Emmanuel Macron
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires