dans

EdF : Benzema : « comment peut-on douter de Didier Deschamps ? »

L’attaquant des Bleus soutient son sélectionneur après le nul contre la Bosnie

Karim Benzema a défendu Didier Deschamps après le match nul des Bleus contre la Bosnie ce mercredi (iconsport)
Karim Benzema a défendu Didier Deschamps après le match nul des Bleus contre la Bosnie ce mercredi (iconsport)

Au lendemain du nul de l'équipe de France contre la Bosnie à Strasbourg (1-1), Karim Benzema est revenu sur la rencontre au micro de RTL. Et l'attaquant des Bleus a notamment défendu son sélectionneur Didier Deschamps. Plus

Contre la Bosnie, l’attaque n’a pas brillé

Une 88ème sélection sans briller pour Karim Benzema. Titulaire à la pointe d’une attaque de rêve aux côtés de Kylian Mbappé et Antoine Griezmann face à la Bosnie ce mercredi 1er septembre, l’attaquant des Bleus n’a pas fait de différences majeures à l’image d’un jeu offensif brouillon et peu inspiré. Alors qu’ils n’ont cessé de buter sur la solide organisation défensive des Bosniens, les Français n’ont jamais semblé en mesure de s’offrir les trois points dans ce match de rentrée. Si Didier Deschamps a souhaité relativiser après la rencontre en considérant que le point pris était bon au regard de la physionomie du match, Karim Benzema n’a pas livré un autre discours au lendemain de la rencontre.

Contre la Bosnie, les attaquants des Bleus dont Karim Benzema et Antoine Griezmann n'ont jamais réussi à combiner pour inquiéter l'arrière-garde des visiteurs (iconsport)
Contre la Bosnie, les attaquants des Bleus dont Karim Benzema et Antoine Griezmann n’ont jamais réussi à combiner pour inquiéter l’arrière-garde des visiteurs (iconsport)

Benzema retient « les bons mouvements » de la première période contre la Bosnie

Au micro de RTL, le Madrilène a tenu à distinguer les deux périodes alors que les locaux ont évolué à dix contre onze après la pause suite au carton rouge infligé à Jules Koundé à la 50e minute de jeu. « En première mi-temps, on a fait des bons mouvements » assure ainsi « KB » avant de reconnaitre que les Bleus « ont reculé un petit peu en seconde mi-temps avec le carton rouge, ce qui est normal quand l’on joue à un de moins ». Et ce, malgré l’apport du public que le numéro 19 à tenu à saluer.

Pour RTL, Karim Benzema a voulu souligner les "bons mouvements" qu'il a vus en première période contre la Bosnie (iconsport)
Pour RTL, Karim Benzema a voulu souligner les « bons mouvements » qu’il a vus en première période contre la Bosnie (iconsport)

Benzema au soutien de Deschamps

Alors que la hache de guerre a été enterrée avant l’Euro entre Benzema et Deschamps, le buteur des Bleus s’est cette fois mué en défenseur pour apporter son soutien à son sélectionneur dont les choix, depuis l’élimination précoce de l’Euro 2020, sont particulièrement scrutés. « Comment peut-on douter d’un sélectionneur comme Didier Deschamps ? » a ainsi interpellé l’ancien Lyonnais qui « pense que (Deschamps) a démontré dans le passé et le démontrera dans le futur qu’il est un grand sélectionneur » assurant que « les joueurs croient en lui ».

Ce samedi, en Ukraine, face au concurrent numéro 1 des Bleus dans ce groupe de qualifications à la Coupe du monde 2022, Didier Deschamps, Karim Benzema et le groupe France jouera une partie de son ticket pour le prochain mondial au Qatar.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Équipe de France
Personne(s) lié(s) à cet article : Karim Benzema
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires