dans

Dortmund : le témoignage touchant de Sébastien Haller, atteint d’une tumeur

Il affirme aller bien

Haller souffre d'une tumeur testiculaire (Icon Sport)
Haller souffre d'une tumeur testiculaire (Icon Sport)

Atteint d'une tumeur testiculaire, Sébastien Haller doit mettre sa carrière professionnelle entre parenthèses le temps de sa convalescence. Il s'est confié lors d'une interview à ESPN. Plus

Cela n’a échappé à personne. Peu de temps après l’annonce de son transfert au Borussia Dortmund, Sébastien Haller a révélé être atteint d’une tumeur testiculaire. Aujourd’hui en convalescence, il ne perd pas espoir de rejouer rapidement au football et continue de s’entretenir physiquement. Du moins, autant qu’il le peut. Pour ESPN, l’international ivoirien est revenu sur les temps qu’il vit et n’a éludé aucun sujet.

« Je vais bien » assure Haller

Ces trois mots rassurent. Lors d’une interview réalisé récemment, Sébastien Haller a expliqué être en train de lutter contre sa tumeur via une chimiothérapie qui l’affaiblit. « C’est une nouvelle situation pour tout le monde. Surtout pour moi et ma famille. J’ai de la chance d’avoir beaucoup de monde autour de moi et beaucoup de soutien. J’ai aussi de la chance de ne pas me sentir mal. Je peux encore marcher tous les jours et passer du temps avec ma famille et mes amis pour que tout aille bien.« 

Et malgré tout ce que cela implique d’un point de vue personnel, Haller ne peut s’empêcher d’avoir une pensée pour son nouveau club. « La première chose à laquelle j’ai pensé était: ‘Je ne suis ici que depuis dix jours et je ne peux même pas jouer pour le club’. Nous avons beaucoup fait pour ce transfert. Tout le monde était content et je voulais vraiment jouer. J’ai été acheté trente millions d’euros et je ne peux pas jouer pendant des mois. Cela ne semble pas être une bonne affaire, mais si tu réfléchis, tu vois que tu ne peux rien y faire. Tu n’aurais pas pu l’éviter. »

Il révèle avoir été sous intraveineuse 24h/24

Tout le monde le sait, la chimiothérapie peut, en fonction de l’organisme de chacun, provoquer des réactions extrêmement dures à vivre. Vaincre le cancer n’est jamais chose aisée et Sébastien Haller révèle en avoir fait les frais. « Avec ce traitement, tu vas à l’hôpital pendant cinq jours et tu es sous intraveineuse pendant 24 heures. Vous ne pouvez pas bouger, vous restez simplement allongé dans votre lit. Surtout pendant ces jours, vous perdez de la force musculaire et de la forme physique. Le premier jour de mon retour, j’ai commencé à marcher et je suis allé à la salle de gym. Je pense que les gens d’Amsterdam m’ont aussi vu courir dans les bois. Mon kiné était là. Ma femme et ma mère étaient là, donc je pouvais bien manger aussi. Je marche tous les jours et vérifie mon corps, je n’ai pas perdu tant que ça après deux semaines. Je suis même au même niveau qu’il y a quelques mois. C’est bon signe et j’espère que ça restera comme ça. Je me sens très bien. »

Sébastien Haller sous les couleurs de Dortmund (Icon Sport)
Sébastien Haller sous les couleurs de Dortmund (Icon Sport)

Il ne fait aucun doute que son retour sera célébré comme il se doit, une fois qu’il aura réussi à battre ce malheureux problème de santé.

Équipe(s) liée(s) à cet article : BV Borussia 09 Dortmund (Borussia Dortmund)
Personne(s) lié(s) à cet article : Sébastien Haller
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires