dans

Copa América : l’Argentine et le Chili qualifiés pour les quarts de finale

Avec un Messi record

Direction quarts de finale pour l'Argentine de Messi, Di Maria et Agüero - Icon Sport
Direction quarts de finale pour l'Argentine de Messi, Di Maria et Agüero - Icon Sport

Lionel Messi et l’Argentine ont obtenu leur billet pour les quarts de finale de la Copa América en battant le Paraguay (1-0), dans la nuit du lundi 21 juin. Le Chili, tenu en échec par l’Uruguay (1-1), s’est lui aussi qualifié Plus

Sans vraiment briller, l’Argentine s’est qualifiée pour les quarts de finale de la Copa América grâce à sa victoire face au Paraguay (1-0), dans la nuit du lundi 21 juin. Le Chili affrontait lui l’Uruguay dans un des chocs de ce groupe B. Les coéquipiers d’Arturo Vidal ont pris un point (1-1) suffisant pour se qualifier.

Un Messi record pour l’Argentine

Avec un quatuor Di Maria-Messi-Gomez-Agüero, l’Argentine affichait ses ambitions offensives. Les Argentins ont démarré tambour battant. D’abord avec une frappe puissante non cadrée de Papu Gomez (6e) puis avec une frappe mal ajustée par « Kun » Agüero (7e). Gomez a finalement ouvert le score grâce à un subtil piqué (1-0, 10e). Le joueur de Séville a profité d’un formidable service d’Ángel Di María. Léo Messi s’est signalé sur un coup-franc (17e) frappé fort côté gardien, mais sans cadrer. Le Barcelonais a égalé le record de sélections sous le maillot argentin de Javier Mascherano (147). Di Maria s’est créé une dernière occasion juste avant la mi-temps. D’une frappe puissante, l’ailier du PSG, actif en première période, a mis en difficulté le portier paraguayen (45+1e). Aucune des deux équipes n’a vraiment brillé en deuxième mi-temps, au bénéfice de l’Argentine donc.

Papu Gomez a marqué le seul but du match d'un petit ballon piqué - Icon Sport
Papu Gomez a marqué le seul but du match d’un petit ballon piqué – Icon Sport

La qualification chilienne après la polémique

Le Chili, vainqueur des éditions 2015 et 2016, a débuté le choc face à l’Uruguay dans un climat de polémique. Plusieurs joueurs, dont Arturo Vidal et Gary Medel, ont cassé la bulle sanitaire jeudi 17 juin, la veille du match contre la Bolivie. Les concernés ont fait entrer un coiffeur dans leur hôtel. Arturo Vidal a reconnu qu’ils avaient commis « une erreur. » Sur le terrain, les Chiliens ont plutôt bien débuté grâce à un but tout en puissance d’Edouardo Vargas (27e). La Celeste est revenue dans le match grâce à… Arturo Vidal. Au duel avec Luis Suárez, le milieu de terrain a été contraint d’envoyer le ballon dans son propre but (67e). Arriagada (70e) et Cavani (85e) ont failli donner respectivement l’avantage au Chili ou à l’Uruguay. La frappe enroulée de Luis Suarez (90+1e), enfin, aurait mérité meilleur sort. Score final : 1-1.

Suarez a poussé Vidal à la faute sur l'égalisation uruguayenne - Icon Sport
Suarez a poussé Vidal à la faute sur l’égalisation uruguayenne – Icon Sport

L’Argentine et le Chili ont joué trois matches sur quatre et ont déjà obtenu leur qualification. L’Uruguay obtient son premier point mais a encore deux matches à jouer. Une seule équipe sera éliminée du groupe. C’est actuellement la Bolivie qui occupe cette dernière place éliminatoire.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Argentine, Chili
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires