dans

City : quand la Norvège critique Erling Haaland pour son choix de carrière

Le désamour est là

En choisissant Manchester City, Erling Haaland s'est mis des supporters à dos (Iconsport)
En choisissant Manchester City, Erling Haaland s'est mis des supporters à dos (Iconsport)

Si la venue d'Haaland à Manchester City a fait couler beaucoup d'encre, c'est encore plus vrai dans son pays d'origine. En effet, le choix de carrière du joueur ne passe vraiment pas là-bas. Plus

Des débuts difficile pour Haaland en Angleterre

C’est sans aucun doute l’un des gros transferts de ce mercato estival. En effet, Erling Haaland a choisi de rejoindre Manchester City pour environ 100 millions d’euros. Le Norvégien y a signé un contrat de cinq ans qui s’achèvera donc en 2027. Pep Guardiola a de quoi être satisfait d’avoir enfin déniché un véritable numéro 9 très talentueux. Lors de son passage à Dortmund, le « cyborg » a marqué 89 buts sur un total de 86 matchs. Des statistiques tout simplement affolantes !

Les supporters du club formateur d'Haaland ne sont pas contents (Iconsport)
Les supporters du club formateur d’Haaland ne sont pas contents (Iconsport)

Ainsi, son arrivée en Premier League sera scrutée par tous les observateurs. Et pour sa première officielle, l’attaquant a été un brin malmené. C’était face à Liverpool pour le Community Shield. Malgré de nombreuses tentatives, Haaland n’a pas réussi à mettre la balle au fond des filets. Ce qui lui a même valu quelques moqueries sur les réseaux sociaux. Mais il y a pire…

Une décision qui ne passe vraiment pas

En Norvège, beaucoup de supporters ne semblent pas avoir apprécié le transfert d’Haaland à Manchester City. Des fans de son club formateur, le SK Brann Bergen, l’ont clairement fait savoir le week-end dernier lors d’un match. Les principaux intéressés ont déployé une banderole qui n’y va pas par quatre chemins. On pouvait y lire la déclaration suivante :

« Hello Farmers ! La mariée joue pour l’argent sale du sang. Il n’y a qu’un seul Haaland. »

Traduction RMC Sport

Ce message reproche au Citizen de jouer pour un club détenu par les Emirats arabes unis. Cet État fédéral est régulièrement montré du doigts pour son non-respect des Droits de l’Homme. Quant à la fin du message, elle fait référence à Markus Haaland, le milieu de terrain actuel de Brann. De plus, un porte-parole du club en a aussi rajouté une couche. Il indique que le joueur « n’aurait pas dû choisir le club qui est le pire en termes de sportswashing ». Un terme utilisé lorsqu’une entreprise ou ici un pays utilise le sport pour véhiculer une image positive… Tout en cachant ses vices au passage.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Manchester City
Personne(s) lié(s) à cet article : Erling Braut Haaland
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires