dans

Chelsea, Thiago Silva : « C’est un truc assez incroyable »

Enfin une victoire pour O Monstro ?

Thiago Silva jouera sa deuxième finale en deux ans (iconsport)
Thiago Silva jouera sa deuxième finale en deux ans (iconsport)

Ce samedi 29 mai, Thiago Silva aura l’occasion de jouer une nouvelle finale de Ligue des Champions, neuf mois après celle perdue avec le PSG. Et cette fois-ci, le défenseur de Chelsea espère bien l’emporter. Plus

Deux finales en deux ans pour Thiago Silva

Il y a des joueurs qui, dès leur première participation, remportent la Ligue des Champions et il y en a d’autres, comme Thiago Silva, qui n’arrivent pas à décrocher la plus grande des compétitions européennes après dix ans de participation. Quelques mois après l’échec en finale l’année dernière avec le PSG face au Bayern Munich, le défenseur aura une nouvelle fois l’occasion de l’emporter avec les Blues de Chelsea contre Manchester City. Interrogé sur cette finale, le Brésilien compte bien briser la malédiction et surtout profiter de cette nouvelle opportunité.

« Jouer la Ligue des champions est déjà un rêve pour des milliers de joueurs, c’est une compétition magnifique. J’ai eu l’opportunité de le faire pendant dix ans, c’est un truc assez incroyable, j’ai du mal à mettre des mots dessus. Aujourd’hui, je me retrouve en position de remporter ce trophée, alors forcément, c’est sans le moindre doute une réussite. »

L’Equipe
Thiago Silva n'a pas oublié la fameuse remontada avec le PSG face à Barcelone (iconsport)
Thiago Silva n’a pas oublié la fameuse remontada avec le PSG face à Barcelone (iconsport)

Il n’a pas oublié la remontada…

À lire également : Thiago Silva (Chelsea FC) en veut toujours au PSG !

Lors de ces dix ans, l’ancien capitaine du PSG a forcément vécu des périodes assez compliquées, mais aussi des meilleures. Dans les pires, il y a évidemment la fameuse remontada face au FC Barcelone.

« Jusqu’à la finale de l’an dernier, ce sont des émotions très fortes. J’ai vécu plein de moments inoubliables, soit parce qu’ils étaient bons, soit parce qu’ils étaient douloureux. Mais je peux ressortir deux réalités contrastées au Camp Nou, une avec Milan où j’avais marqué (2-2, le 13 septembre 2011) et la défaite avec le PSG (1-6, le 8 mars 2017 en 8e de finale retour), ainsi que le match à Stamford Bridge, qui est aujourd’hui ma maison, lorsque j’avais inscrit le but de la qualification (2-2 a.p., le 11 mars 2015 en 8e de finale retour), le jour de l’anniversaire de ma femme. »

L’Equipe

En espérant que pour lui cette année soit enfin la bonne.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Chelsea FC (CFC)
Personne(s) lié(s) à cet article : Thiago Silva
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires