dans

Lucas Hernandez : frustré au Bayern, il pourrait quitter le club !

Il serait titulaire indiscutable partout ailleurs !

Lucas Hernandez. Icon Sport
Lucas Hernandez. Icon Sport

Lucas Hernandez, le latéral gauche de l'équipe de France championne du monde 2018, peine à s'imposer comme un vrai taulier au Bayern. A tel point que l'ancien de l'Atlético de Madrid pourrait déjà se retrouver sur le départ. Le géant bavarois avait pourtant fait du Français le transfert le plus cher de son histoire (80 millions d'euros)... Plus

On peut être le titulaire indiscutable de l’équipe de France championne du monde… et ne pas bénéficier du même statut en club. Après le Graal de 2018 en Russie, Lucas Hernandez s’était imposé comme l’un des meilleurs latéraux gauches du monde. Problème ? Le Bayern dispose aussi de la star de demain (et déjà d’aujourd’hui) à ce poste : Alphonso Davies.

Lucas Hernandez se retrouve donc obligé de partager l’affiche avec cet encombrant concurrent, ce qui n’est pas forcément pour lui plaire. Celui qui aurait une place de titulaire assurée dans n’importe quel autre club réfléchit donc à un départ, selon la presse espagnole.

Lucas Hernandez. Icon Sport
Lucas Hernandez. Icon Sport

Lucas Hernandez trépigne

Lucas Hernandez vit tout de même une saison plus agréable que la précédente. Très longtemps blessé et passé derrière Davies dans la hiérarchie, le joueur de 25 ans n’avait alors disputé qu’une petite poignée de rencontres comme titulaire. Et il s’était assis sur le banc lors de l’intégralité de l’épopée victorieuse en Ligue des champions. Cette saison, il cumule déjà 31 apparitions, dont 9 en Ligue des champions.

Mais Lucas Hernandez ne peut pas être entièrement satisfait pour autant. En effet, il joue essentiellement les dépanneurs là où son entraîneur Hansi Flick a besoin de lui. Le Français partage le temps de jeu avec Davies en tant que latéral gauche, et compense les fréquentes absences au poste de défenseur central quand il le faut. Souvent, le Français est même trimballé d’un poste à l’autre en cours de match.

Selon la presse espagnole, Lucas Hernandez a l’impression de ne pas être considéré à sa juste valeur au Bayern. Lui aimerait qu’on le considère comme un taulier à un poste fixe, et pas qu’on profite de sa polyvalence pour en faire un couteau suisse. Après tout, le natif de Marseille est fort d’un statut de champion du monde qui devrait lui valoir plus de considération.

Lucas Hernandez. Icon Sport
Lucas Hernandez. Icon Sport

Retour en Espagne ?

La presse espagnole évoque donc un retour en Espagne pour le joueur révélé à l’Atlético de Madrid. « Lucas » n’est évidemment pas contre, lui le Franco-Espagnol qui a failli jouer pour la Roja. La piste la plus chaude proviendrait du Real Madrid. Zinédine Zidane, fan du joueur, avait déjà cherché à le faire venir il y a deux ans, mais avait dû plier devant l’assaut du Bayern, qui avait fait du Français le transfert le plus cher de son histoire (80 millions d’euros). L’Atlético de Madrid, également, ne dirait pas non à un retour. Le mariage entre le bouillant Diego Simeone et le guerrier Lucas Hernandez ferait de nouveau le bonheur des deux parties.

Diego Simeone, l'entraîneur de l'Atlético de Madrid. Icon Sport
Diego Simeone, l’entraîneur de l’Atlético de Madrid. Icon Sport

Enfin de la stabilité au Bayern ?

Mais BILD a mis un grand coup de balai à ces rumeurs qui seraient sans fondement. Pour le grand quotidien allemand, Lucas Hernandez se sent bien au Bayern, où il entrevoit l’avenir avec sérénité. En effet, les deux légendes du club bavarois au poste de défenseur central, Jérôme Boateng et David Alaba, vont quitter le Rekordmeister à la fin de la saison. Ce qui garantit une place de titulaire à Hernandez en charnière. Et si Davies se blesse, ce serait sûrement avec plaisir qu’il jouerait les bouche-trou à gauche pour se lancer dans des grandes chevauchées.

Personne(s) lié(s) à cet article : Lucas Hernandez
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires