dans

CdM 2022 : la réponse cinglante de Samuel Eto’o aux accusations de Belmadi

Eto’o n’a pas attendu pour répondre aux accusations de Belmadi !

L'Algérie et le Cameroun s'affrontaient en barrage pour la Coupe du monde au Qatar, en 2022. Icon Sport
L'Algérie et le Cameroun s'affrontaient en barrage pour la Coupe du monde au Qatar, en 2022. Icon Sport

Un mois après, le match Algérie-Cameroun fait toujours parler de lui. Après les accusations de Belmadi, Samuel Eto'o, président de la Féca, a répondu à l'entraîneur de l'Algérie. Plus

Samuel Eto’o et le Cameroun ont répondu à Belmadi !

Le dimanche 24 Avril dernier, L’entraîneur de l’équipe d’Algérie Djamel Belmadi est revenu sur le match controversé entre le Cameroun et l’Algérie. Pour rappel, l’Algérie s’est inclinée dans le cadre du match de qualification pour la Coupe du Monde 2022. Agacé par cette défaite, l’entraîneur des Fennecs a porté un nouveau coup de gueule. Le président de la Fédération camerounaise de Football, Samuel Eto’o, a tenu à lui répondre.

Samuel Eto'o président de la Fédération de Football du Cameroun © Photo by Icon sport
Samuel Eto’o président de la Fédération de Football du Cameroun © Photo by Icon sport

Ainsi, la Fécafoot a publié ce mardi 26 Avril un communiqué signé par Samuel Eto’o, répondant aux accusations de corruptions portées à son encontre.

« Le Cameroun se réserve le droit de porter l’affaire, dans les prochains jours, devant la Commission d’éthique de la Fifa. (…) La Fécafoot conteste ces allégations diffamatoires instillées de manière allusive et formulées de façon répétitive par les dirigeants algériens du football. La fédération camerounaise regrette que la persistance de cette polémique au long cours soit de nature à provoquer des incidents similaires à l’agression verbale subie par des responsables camerounais le 1er avril dernier à Doha en marge du tirage au sort de la Coupe du monde Qatar 2022. « 

La FIFA étudie toujours le recours de l’Algérie

La Fédération algérienne a décidé de déposer un recours à la FIFA après son élimination. La grande instance du football mondial n’a pas encore rendu sa décision. Cependant, le verdict de La FIFA sera rendu dans les 15 prochains jours.

Interviewé par la fédération algérienne, l’entraineur des Fennecs n’a pas hésité à en rajouter une couche sur ce match controversé. S’il est vrai que certaines actions peuvent porter à confusion, l’entraîneur ne semble toujours pas avoir digéré les décisions de l’arbitre du match. « Plus jamais de la vie, on laissera deux ou trois personnes conspirer contre notre pays. On ne verra plus jamais un arbitre comme ça mettre à mal un pays. »

Reste à savoir à qui la FIFA donnera raison. Une réponse est attendue durant les prochaines semaines pour savoir si le match sera rejoué.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Cameroun
Personne(s) lié(s) à cet article : Djamel Belmadi, Samuel Eto'o
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires