dans

Copa America : Avec un Neymar record, le Brésil renverse la Colombie

3 matchs, 3 victoires pour la Selecão !

Grâce à Neymar, passeur, le Brésil a décroché un troisième succès en autant de matchs à la Copa America (iconsport)
Grâce à Neymar, passeur, le Brésil a décroché un troisième succès en autant de matchs à la Copa America (iconsport)

Déjà qualifié pour les quarts de finale de la Copa America, le Brésil a décroché un troisième succès en autant de matchs face à la Colombie cette nuit. Menée, la Selecão a arraché la victoire dans les derniers instants grâce à un Neymar record. Plus tôt, l’Equateur et le Perou se sont accrochés (2-2). Plus

Le Brésil poursuit son sans-faute dans la compétition

Rien ne semble pouvoir arrêter le Brésil dans « sa » Copa America. Après avoir facilement dominée le Vénézuela (3-0) et le Perou (4-0), la Selecão s’est retrouvée menée pour la première fois de la compétition cette nuit face à la Colombie à Rio de Janeiro. Mais, contre l’adversaire le plus fort du Groupe B, le Brésil a réagi pour poursuivre son sans-faute. Pourtant, les hommes de Tite ont d’abord encaissé leur premier but du tournoi d’une superbe ciseau signé Luis Diaz. Une réalisation splendide qui offrait provisoirement la tête de la poule aux Cafeteros devant des Brésiliens qui disputeront encore une rencontre face à l’Équateur dimanche. Mais, porté par une force collective, le pays hôte est parvenu à recoller au score puis à s’imposer dans une fin de match folle.

Malgré un premier but encaissé dans la compétition, le Brésil a réagi et poursuit son sans-faute (iconsport)
Malgré un premier but encaissé dans la compétition, le Brésil a réagi et poursuit son sans-faute (iconsport)

Neymar, meilleur passeur de l’histoire du Brésil

De la tête, Roberto Firmino (78’) a remis les deux équipes à égalité. Un but polémique après que l’arbitre de la partie ait touché involontairement le ballon sur l’action. Après les réclamations colombiennes, Casemiro s’est élevé plus haut que tout le monde à la retombée d’un corner de Neymar (90+10) pour offrir le succès aux siens après 100 minutes de jeu ! Après avoir touché le poteau à l’heure de jeu, le Parisien a inscrit un peu plus son nom dans l’histoire du football brésilien en devenant le meilleur passeur de l’histoire en sélection.

Il s’agissait hier de sa 48e passe décisive sous le maillot jaune et bleu du Brésil soit une de plus que la légende Pelé. Opposés à l’Équateur dimanche, Tite et ses hommes pourront gérer la dernière rencontre de poules. La première place est désormais assurée. Malgré la défaite, la Colombie est aussi certaine d’être au rendez-vous des quarts.

L’Équateur accroché par le Perou malgré deux buts d’avance

Plus tôt dans la nuit, l’Équateur était opposé au Perou à Goiana, dans l’Est du Brésil. Malgré un avantage de deux buts à la pause, grâce à un CSC de Renato Tapia (23’) et une réalisation dans le temps additionnel d’Ayrton Preciado (45+3’), la Tri a laissé échapper sa première victoire de la compétition. Les Péruviens sont entrés dans la deuxième période avec détermination et ont rapidement remis les deux équipes à égalité. L’attaquant de Benevento Gianluca Lapadula a d’abord marqué son premier but en sélection (49’) avant de servir Andre Carrillo pour l’égalisation (54’).

Avec 4 points, le Perou n’aura besoin que d’un nul contre le Venezuela dimanche pour rejoindre les quarts de finale de la Copa America. L’Équateur, 4e avec 2 unités, affrontera le Brésil. Une courte défaite pourrait tout de même le qualifier si le Venezuela ne prend pas un point dans le même temps.

Équipe(s) liée(s) à cet article :
Personne(s) lié(s) à cet article :
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou laissez nous simplement un petit commentaire ci-dessous :)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *