dans

Brésil-Argentine : le match suspendu par les autorités sanitaires pour violation du protocole

Quatre joueurs argentins auraient rempli de fausses déclarations et n’auraient pas respecté la quarantaine imposée…

Le match Brésil-Argentine a été suspendu pour violation du protocole sanitaire. Icon Sport
Le match Brésil-Argentine a été suspendu pour violation du protocole sanitaire. Icon Sport

Le match entre le Brésil et l'Argentine, comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2022, a été suspendu dès la septième minute de jeu, dimanche 5 septembre. L'irruption d'un officiel des autorités sanitaires brésiliennes sur la pelouse a fait basculer la suite des événements dans la confusion la plus totale. A l'origine de ce chaos : la présence de quatre joueurs argentins qui auraient effectué de fausses déclarations sanitaires pour pénétrer sur le territoire brésilien sans respecter la quarantaine imposée. Plus

Le match Brésil-Argentine, comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2022, a été suspendu à la 7e minute de jeu, dimanche 5 septembre. En cause : l’entrée sur la pelouse d’un officiel des autorités sanitaires brésiliennes. Celles-ci ont reproché à l’Argentine d’avoir aligné quatre joueurs accusés d’avoir violé le protocole sanitaire contre le Covid-19.

Un premier imbroglio juste avant le coup d’envoi de Brésil-Argentine

Et le comble, c’est que les autorités brésiliennes étaient déjà intervenues juste avant le coup d’envoi de la rencontre. Elles avaient tenté d’isoler puis d’expulser les quatre joueurs en question du territoire brésilien. Mais la sélection argentine a refusé, et a rallié le stade avec un groupe au complet. Les officiels brésiliens ont alors décidé d’intervenir à nouveau en faisant stopper le match à la 7e minute.

L'irruption d'un officiel des autorités sanitaires brésiliennes sur la pelouse a provoqué la suspension du match. Icon Sport
L’irruption d’un officiel des autorités sanitaires brésiliennes sur la pelouse a provoqué la suspension du match. Icon Sport

Alors que le match se déroulait au Brésil, le pays impose une quarantaine à tous les voyageurs en provenance du Royaume-Uni. Or, le sélectionneur argentin avait convoqué quatre joueurs évoluant en Premier League (Emiliano Buendia, Emiliano Martinez, Giovani Lo Celso et Cristian Romero). Mais selon les autorités sanitaires brésiliennes, ces joueurs n’ont pas respecté la quarantaine imposée. Ils auraient même effectué de fausses déclarations sanitaires. Comment ? En omettant de déclarer qu’ils avaient séjourné au Royaume-Uni ces deux dernières semaines.

Messi à un officiel brésilien : « pourquoi vous n’êtes pas venus plus tôt ? »

Cette situation a donné lieu à une incompréhension totale côté argentin. D’autant que la CONMEBOL (l’équivalent sud-américain de l’UEFA) avait autorisé les quatre joueurs concernés à jouer. « Cela fait trois jours qu’on est ici. On attendait pour disputer le match. Pourquoi vous n’êtes pas venu plus tôt ?« , a demandé Lionel Messi à un responsable brésilien. Des discussions animées ont eu lieu sur la pelouse avec les autorités sanitaires brésiliennes, mais il n’y a rien eu à faire : l’arbitre a dû suspendre le match. Il appartient désormais à la FIFA (chargée de l’organisation de la compétition) de trancher.

Malgré ses protestations, Lionel Messi n'obtiendra pas la reprise du jeu. Icon Sport
Malgré ses protestations, Lionel Messi n’obtiendra pas la reprise du jeu. Icon Sport
Équipe(s) liée(s) à cet article : Argentine, Brésil
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires