dans

Bordeaux : Accusé de racisme par ses supporters, Costil est soutenu par ses coéquipiers

Benoit Costil accusé de racisme.

Benoit Costil sous le maillot des Girondins de Bordeaux. (Icon Sport)
Benoit Costil sous le maillot des Girondins de Bordeaux. (Icon Sport)

Lors de la rencontre qui opposait les Girondins de Bordeaux et Montpellier dimanche dernier (J29), il n'y a pas que le terrain qui a parlé. Les Ultramarines ont accusé leur gardien Benoit Costil de racisme. Plus

 Après la défaite des Bordelais (2-0) face au MHSC dimanche dernier, les échanges étaient tendus entre supporters et joueurs. Mais Benoit Costil, qui n’avait pourtant pas pris part à ces discussions, a tout de même fait l’objet de critiques et d’accusations durant la rencontre.

Le porte-parole des supporters interpelle Benoit Costil en plein match

Dès lors que l’arbitre siffle la fin de la première période de la rencontre, c’est Florian Brunet, porte-parole des supporters Ultramarines, qui va directement échanger avec le gardien. Des échanges peu cordiaux, puisque les hommes ont été vivement séparés par les stadiers présents sur place. Les insultes « Costil Raciste » ont ensuite fusé des tribunes, jusqu’au coup de sifflet final et la défaite des hommes de David Guion.

Laurent Koscielny également visé

Le défenseur des Bleus, arrivé en 2019 en terre bordelaise en provenance d’Arsenal, est, lui aussi, blâmé par ses supporters. Tout comme son coéquipier Benoit Costil, Laurent Koscielny fait aussi l’objet d’accusations racistes. La situation au classement des Girondins (20e) créée un climat anxiogène depuis plusieurs semaines et la tension ne cesse de monter. Mais ces rumeurs sont fondées sur les paroles d’un ancien salarié du club, licencié aujourd’hui.

Laurent Koscielny sous le maillot bordelais (iconsport)
Laurent Koscielny sous le maillot bordelais (iconsport)

Un soutien sans faille pour Costil

Si le club n’a toujours pas communiqué à ce sujet, ce n’est pas le cas des coéquipiers du gardien marine. En effet, les joueurs se sont mobilisés pour soutenir le gardien de l’Equipe de France. Le vestiaire demande même aux dirigeants de prendre part dans cette affaire en soutenant leur joueur. Les prochaines semaines risquent donc d’être particulièrement tendues en Gironde.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Girondins de Bordeaux
Personne(s) lié(s) à cet article : Benoit Costil
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires