dans

Barça, Mercato : Miralem Pjanic tout proche de quitter le club

Miralem Pjanic (en arrière-plan) sous les couleurs du FC Barcelone (Icon Sport)
Miralem Pjanic (en arrière-plan) sous les couleurs du FC Barcelone (Icon Sport)

Indésirable au FC Barcelone, Miralem Pjanic serait tout proche de trouver une porte de sortie. Le milieu bosnien pourrait en effet rejoindre un club surprenant. Plus

Cela n’était plus un secret pour personne. Miralem Pjanic n’avait littéralement aucun avenir possible avec le FC Barcelone. Xavi ne comptait pas sur lui malgré la qualité du joueur, et la direction estimait qu’il fallait se débarrasser de lui afin de se libérer de son gros salaire. Au final, ce sera chose faite puisqu’il aurait trouvé une porte de sortie. En effet, Foot Mercato révèle que Pjanic serait tout proche de signer dans un club émirati, le Sharjah FC. Sollicité par plusieurs autres clubs du Moyen-Orient, il devrait être officialisé dans les prochaines heures.

Pjanic au Barça, un échec cuisant ?

Arrivé au Barça en 2020, en provenance de la Juventus Turin, Miralem Pjanic n’aura jamais connu des jours heureux sous les couleurs blaugranas. En effet, le milieu de terrain international bosnien n’a participé qu’à 30 petites rencontres avec le maillot du FC Barcelone. Une période de sa carrière à oublier. Après un prêt infructueux au Besiktas, Miralem Pjanic était très largement poussé vers la sortie cet été par sa direction. Et au final, outre la masse salariale fortement allegée, il devrait rapporter pas moins de 3 millions d’euros aux caisses catalanes. De quoi rassurer une direction paniquée par les difficultés financières criantes.

Miralem Pjanic avec le Besiktas (Icon Sport)
Miralem Pjanic avec le Besiktas (Icon Sport)

Alors qu’il devrait prochainement rejoindre le club de Sharjah FC, aux Emirats Arabes Unis, plusieurs clubs peuvent s’en mordre les doigts. En effet, Al-Nassr et le Qatar SC avaient également tenté leur chance. En vain. Il devrait passer sa visite médicale demain (le mardi 6 septembre) et signera un contrat de deux ans, selon toute vraisemblance. Une fin de carrière gâchée par un transfert pour le moins douteux au Barça. Pour rappel, les dirigeants catalans de l’époque l’avaient obtenu grâce à un échange étonnant, dans lequel se trouvait Arthur Melo.

Personne(s) lié(s) à cet article : Miralem Pjanić
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires