Stupeur dans la capitale. Dans la nuit de vendredi à samedi, le bus des joueurs du RC Lens, qui était stationné devant leur hôtel à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) et à proximité du Parc des Princes, a été tagué. Un épisode qui semble faire directement référence à une affaire plus ancienne qui avait déjà opposé les deux équipes. De quoi faire monter la pression à quelques heures du duel entre les deux équipes.

Le bus du RC Lens tagué pendant la nuit

C'est Le Parisien, qui se fait l'écho de cette surprenante affaire. Le car des Lensois a été attaqué dans la nuit et deux individus auraient déjà été interpellés par la police. S'il est impossible d'en savoir plus pour l'instant, la nature des messages qui ont été inscrits sur le bus laisse à penser que les auteurs des faits pourraient être des supporters du PSG.

En effet, comme on peut le voir à travers une série de clichés publiés sur les réseaux sociaux, le mot "PSG" est écrit à plusieurs reprises, tout comme "Paris SG Fans" ou encore "Ultra Paris". Surtout, plusieurs inscriptions sont des attaques directes contre le FC Lens.

Il y a bien sûr un tag en particulier qui attire l'attention. On peut lire "Consenguins de m****". Une expression qui n'est pas sans faire penser à une banderole déployée en 2008, au Stade de France, lors de la finale de la Coupe de la Ligue entre le PSG et le RC Lens. Des ultras avaient alors affiché le message « Pédophiles, chômeurs, consanguins… bienvenue chez les Ch’tis » dans les tribunes. A l'époque, le texte faisait directement référence au film de Dany Boon. L'affaire s'était terminée par une interdiction de stade pour plusieurs personnes.

Un tag fait référence directement à une précédente polémique
Un tag fait référence directement à une précédente polémique. (Capture d'écran Twitter)

Le PSG monte au créneau

Confronté à une nouvelle affaire qui pourrait faire polémique, le PSG n'a pas tardé à réagir. Dans un communiqué publié vers 11 heures ce samedi matin, le club a condamné " avec la plus grande fermeté les agissements intolérables commis à l’encontre du RC Lens par des individus se prétendant supporters du Club".

La direction du club affirme aussi qu'elle pourrait prendre "les sanctions et mesures juridiques appropriées", si certains des supporters du PSG sont impliqués dans cette affaire. De son côté, le RC Lens n'a pas encore réagi publiquement à cette affaire.

Le PSG condamne les dégradations du bus
Le PSG condamne les dégradations du bus. (Iconsport)

Fin mars, c'est le PSG qui était la cible d'une banderole. A l'époque, avant le match contre l'Olympique lyonnais, une banderole anti-Qatar avait été déployée dans la capitale des Gaules. Les ultras des Gones s'étaient eux aussi inspirés du film de Dany Boon. On pouvait en effet lire sur leur message « Corruption, argent sale, esclavage moderne… Bienvenue chez les Qataris ». Sur le terrain, le PSG l'avait alors largement emporté (4-2). A quatre journées de la fin, les hommes de Mauricio Pochettino, qui comptent encore 1 point de retard sur le LOSC, leader du classement, espéreront sans doute une issue aussi favorable face au RC Lens. Il faudra toutefois compter sans Kylian Mbappé touché au mollet.