dans

ASSE : Puel viré en cas de défaite lors du derby face à l’OL ?

La tâche s’annonce compliquée pour le coach stéphanois

Puel jouera sans doute sa place face à son ancien club (iconsport)
Puel jouera sans doute sa place face à son ancien club (iconsport)

L’ASSE reste sur cinq défaites de suite en championnat, et pointe à la dernière place du classement. Les dirigeants du club du Forez auraient donc décider de se séparer de Claude Puel si leur équipe ne gagne pas le derby face à Lyon. Plus

Le derby, la dernière chance de Puel ?

L’ASSE est mal en point. Depuis le début de la saison, les Verts n’ont engrangé que trois unités et pas la moindre victoire. S’ils ne sont qu’à trois longueurs du premier non relégable, ils occupent donc logiquement la dernière place du classement de Ligue 1. Et Claude Puel pourrait bientôt en faire les frais. Après la nouvelle lourde défaite de ce samedi 25 septembre face à Nice (3-0), les supporters ont pour la première fois demandé son départ. Et la direction du club du Forez pourrait les entendre.

Selon L’Équipe, Puel jouera son poste lors du prochain match. Et cette rencontre ne sera pas n’importe laquelle. Car ce dimanche 3 octobre, Saint-Étienne recevra Lyon dans un derby qui revêtira donc un statut encore plus particulier pour le coach des Verts. Ce dernier devra rééditer sa performance d’octobre 2019 pour espérer se maintenir en poste. À l’époque, l’ancien coach de Leicester venait d’être nommé à la tête de l’ASSE et avait mené son équipe vers une victoire dans ce même derby (1-0).

Un coach lâché par ses joueurs ?

Il sera toutefois peut-être difficile pour Puel de faire gagner son équipe face à l’OL. Car le vestiaire stéphanois pourrait l’avoir lâché. À la mi-temps de Saint-Étienne-Nice, Denis Bouanga aurait refusé d’écouter sa causerie après avoir été sorti, mécontent. Même son de cloche du côté des dirigeants du club, puisque L’Équipe affirme que Roland Romeyer a maintenant “du mal à vivre” avec son coach.

Puel aurait perdu le soutien de son vestiaire et ses dirigeants (iconsport)
Puel aurait perdu le soutien de son vestiaire et ses dirigeants (iconsport)

Et l’enjeu de cette saison est important pour l’ASSE. Car ses deux propriétaires, Romeyer et Bernard Caiazzo, ont mis le club en vente il y a plusieurs mois. Et alors que le prince cambodgien Norodom Ravichak est intéressé, ils veulent donc à tout prix éviter une relégation cette année, de peur de perdre leur attractivité auprès du prince.

Équipe(s) liée(s) à cet article :
Personne(s) lié(s) à cet article :
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou laissez nous simplement un petit commentaire ci-dessous :)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires