dans

Arsenal a trouvé son nouveau gardien d’élite, mais la bonne affaire a tout du bourbier !

Un crack qui pourrait faire crac…

André Onana est la cible d'Arsenal pour occuper ses cages la saison prochaine. Icon Sport
André Onana est la cible d'Arsenal pour occuper ses cages la saison prochaine. Icon Sport

Arsenal est très intéressé par un gardien qui pourrait bien régler les soucis défensifs des Gunners, selon Goal. Mais l'affaire est beaucoup plus complexe qu'il n'y paraît, et pourrait bien se retourner contre le club londonien ! Plus

Avec Bernd Leno, Arsenal pensait avoir trouvé le gardien qui lui fallait pour retrouver son lustre d’antan. Loin d’être ridicule, l’Allemand de 29 ans ne s’est pourtant pas révélé le taulier dont les Gunners avaient besoin. Le club londonien est ainsi à la recherche d’un nouveau portier de classe mondiale cet été. Et celui-ci pourrait bien être André Onana, le gardien de l’Ajax. Selon Goal, les Gunners souhaitent faire du Camerounais leur nouvelle tête d’affiche dans les cages des Canonniers. Sauf qu’il y a un hic, et pas des moindres.

André Onana, futur gardien des Gunners d'Arsenal ? Icon Sport
André Onana, futur gardien des Gunners d’Arsenal ? Icon Sport

Onana a tout de la bonne affaire

A 25 ans, Onana a déjà démontré qu’il avait tout d’un gardien de très haut niveau. Il a notamment porté son club néerlandais en finale de la Ligue Europa 2017, puis en demi-finales de la Ligue des champions 2019. Le plus savoureux dans tout ça, c’est que le Camerounais reste jeune et perfectible. Une arrivée dans un club de standing pourrait le faire basculer dans une autre dimension. Cerise sur le gâteau ? L’Ajax serait disposé à lâcher son gardien pour 8 millions d’euros. Une broutille quand on sait que Leno a coûté le triple.

André Onana en demi-finale de Ligue des champions 2019 contre Tottenham. Icon Sport
André Onana en demi-finale de Ligue des champions 2019 contre Tottenham. Icon Sport

Une suspension pour dopage jusqu’en février 2022…

Mais Onana a récemment été frappé par un énorme coup dur. Début février, l’international camerounais a été suspendu un an pour dopage. En l’état actuel des choses, le gardien ne pourra retourner à la compétition qu’en février 2022 ! Un terrible coup du sort pour le principal intéressé, qui clame son innocence en assurant qu’il s’agissait d’un accident. Il espère d’ailleurs être blanchi par le Tribunal Arbitral du Sport (TAS). Cela ne devrait pas être le cas, mais Onana devrait au moins voir sa suspension réduite de douze à huit mois. Le TAS rendra son jugement en juin.

Arsenal, tout comme Onana, sera donc suspendu aux lèvres du TAS. Selon Goal, il s’agira même de la clé qui débloquera ou enterrera le dossier. En attendant, Onana continue de s’entraîner individuellement, lui qui n’a même pas le droit de prendre part à l’entraînement collectif de son équipe. Il a ainsi été obligé de demander l’aumône à un club amateur d’Amsterdam pour pouvoir s’entraîner sur l’un de ses terrains. En cas de bonne nouvelle dans son dossier judiciaire, il lui faudra alors passer de ce cadre folklorique à l’imposant théâtre de l’Emirates Stadium. Sans compter le goût de la compétition, qu’il aura perdu depuis un sacré bout de temps. Définitivement, la bonne affaire Onana a aussi tout du bourbier…

Équipe(s) liée(s) à cet article : Arsenal Football Club (Arsenal)
Personne(s) lié(s) à cet article : André Onana
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires