dans

Arjen Robben prend définitivement sa retraite à 37 ans

Clap de fin pour l’une des plus belles pattes gauche du 21ème siècle !

Fin de parcours pour Arjen Robben. Deux ans après une première retraite, l'ailier néerlandais a annoncé qu'il quittait les terrains après une saison tronquée avec le FC Groningen (iconsport)
Fin de parcours pour Arjen Robben. Deux ans après une première retraite, l'ailier néerlandais a annoncé qu'il quittait les terrains après une saison tronquée avec le FC Groningen (iconsport)

À 37 ans, Arjen Robben a décidé de mettre un terme à sa carrière pour la seconde fois. L’ancienne gloire du Bayern Munich, passé par Chelsea et le Real Madrid, avait effectué un retour au FC Groningen l’été dernier. Mais de nouveau fragilisé par les blessures, il a annoncé son retrait définitif des terrains ce jeudi 15 juillet. Plus

Robben (re)prend sa retraite

Son départ du Bayern Munich en 2019 sonnait déjà comme une petite fin. Après 10 ans chez le Rekordmeister, Arjen Robben sonnait le glas de son aventure sur un huitième et dernier titre de champion d’Allemagne. Ce jeudi 15 juillet 2021, le joueur de 37 ans a décidé de se retirer pour de bon des terrains. « Un choix très difficile » , comme l’a précisé ce grand amoureux du football. C’est donc à Groningen, son club formateur qu’il avait rejoint l’été dernier après une première retraite en 2019, que le gaucher a décidé d’arrêter les frais, après une nouvelle saison marquée par les blessures. Le Bayern a immédiatement réagi à la nouvelle, remerciant l’homme aux 309 apparitions avec le club bavarois.

Le Bayern, la « spéciale Robben » et Wembley

Il faut dire que le Néerlandais a marqué l’histoire moderne du Bayern. Et pas seulement par sa « spéciale » , ce crochet intérieur dévastateur suivi d’une frappe enroulée du gauche qu’il envoyait mieux que personne dans la lucarne. Débarqué en 2009 en provenance du Real Madrid, Robben a alors 25 ans mais encore beaucoup de choses à prouver après deux expériences prometteuses mais incomplètes à Chelsea et dans la capitale espagnole, marquées notamment par des blessures.

Après deux saisons à Chelsea et deux au Real, Arjen Robben a trouvé de la continuité au Bayern Munich à l'été 2009 (iconsport)
Après deux saisons à Chelsea et deux au Real, Arjen Robben a trouvé de la continuité au Bayern Munich à l’été 2009 (iconsport)

S’il arrive auréolé de quatre titres de champions (un aux Pays-Bas, deux en Angleterre et un en Espagne), c’est véritablement en Allemagne qu’il va écrire sa légende. Et aussi étoffer un palmarès impressionnant. Outre-Rhin, Robben participe à écrire l’histoire du club le plus titré du pays. En 10 saisons, il décroche ainsi 20 trophées, dont une Ligue des champions en 2013. Un sacre européen sur lequel il a laissé une trace indélébile. C’est lui, en effet, qui a marqué le but de la victoire en finale à Wembley contre le Borussia Dortmund (1-2).

Vainqueur d'une Ligue des champions en 2013, Arjen Robben avait inscrit le but de la victoire en finale contre Dortmund à la 89e minute (iconsport)
Vainqueur d’une Ligue des champions en 2013, Arjen Robben avait inscrit le but de la victoire en finale contre Dortmund à la 89e minute (iconsport)

L’année suivante, il termine 4ème au classement du Ballon d’Or France Football. Il atteint également la troisième place de la Coupe du monde 2014 avec les Pays-Bas. Il assume son statut de fer de lance de sa jeune sélection, avec 3 buts et une passe décisive. Le tournoi au Brésil est alors sa dernière grande compétition de sélection. En effet, les Oranjes ne se qualifient pas pour l’Euro 2016 et Robben vit la dernière de ses 96 sélections en octobre 2017. En plus de la finale du Mondial 2010, il a atteint les demi-finales de l’Euro 2004.

Un dernier challenge à la maison pour « le joueur de cristal »

Peu à peu rattrapé par les blessures, l’ancien coéquipier de Franck Ribéry au Bayern vit une saison 2018-2019 frustrante. Il quitte alors la Bundesliga en fin de contrat à l’issue de la saison. Dans la foulée, le huitième meilleur buteur de l’histoire du club allemand (144 buts) annonce aussi mettre un terme à sa carrière. Mais l’été qui suit, le challenge proposé par son club formateur du FC Groningen tente Robben. La proposition l’incite alors à retrouver les terrains pour boucler la boucle.

Sorti de sa retraite à l'été 2020 pour retrouver son club formateur du FC Grongingen, Arjen Robben a vécu un exercice difficile, marqué par une blessure au mollet (iconsport)
Sorti de sa retraite à l’été 2020 pour retrouver son club formateur du FC Grongingen, Arjen Robben a vécu un exercice difficile, marqué par une blessure au mollet (iconsport)

À l’époque, l’ailier parle « d’amour du club » pour justifier son choix de sortir de sa retraite. Mais, blessé à l’aine puis au mollet, « le joueur de cristal » est sur le flanc pendant l’essentiel de la saison. Et ne participe finalement qu’à 7 matchs, toutes compétitions confondues. Une sortie par la petite porte pour l’un des plus grands talents européens du 21ème siècle. Robben quitte la scène footballistique après 710 matchs, 246 buts et 193 passes décisives. Et un nombre incalculable de « spéciales » en lucarne.

Personne(s) lié(s) à cet article :
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou partagez simplement cet article à vos amis !