dans

La FIFA lève l’interdiction de recrutement et l’amende infligée à Angers et au Paris FC

Les deux clubs peuvent souffler !

Le SCO d'Angers est sauf : la FIFA a levé son interdiction de recrutement contre les Angevins. Icon Sport
Le SCO d'Angers est sauf : la FIFA a levé son interdiction de recrutement contre les Angevins. Icon Sport

Après avoir étudié les cas du SCO d'Angers et du Paris FC, la FIFA a finalement décidé de lever l'interdiction de recrutement qui leur avait été infligée en avril 2021. Plus

Angers et le Paris FC blanchis

Le SCO d’Angers et le Paris FC peuvent respirer. La FIFA a blanchi les deux clubs français et a levé leur interdiction de recrutement ainsi que l’amende de 27 300 euros. Une bonne nouvelle pour les Scoïstes, qui viennent de prendre une claque chez eux face au FC Nantes (1-4). Dans un communiqué, la FIFA a confirmé qu’elle levait l’interdiction de recrutement infligée aux deux clubs en avril dernier. Les deux clubs avaient fait appel de la décision.

« La Commission de Recours de la FIFA a fait droit aux appels interjetés par deux clubs français, le Paris FC et l’Angers SCO, et levé les sanctions imposées le 22 avril 2021 par la Commission de Discipline de la FIFA.« 

Communiqué de la FIFA

L’organisme qui régie le football mondial a expliqué avoir analysé des circonstances, et que « la Commission de Recours de la FIFA a considéré que les éléments de preuve présentés par les deux clubs suffisaient à infirmer la présomption de transfert-relais« . La FIFA estime que les deux clubs ont fourni suffisamment d’éléments montrant « l’absence de volonté des clubs de contourner les dispositions du Règlement du Statut et du Transfert des Joueurs relatives à l’indemnité de formation« .

Thierry Laurey verra-t-il son effectif se renforcer l'hiver prochain ? La FIFA le lui permet. Icon Sport
Thierry Laurey verra-t-il son effectif se renforcer l’hiver prochain ? La FIFA le lui permet. Icon Sport

Un transfert-relais qui a fait parler

Angers et le Paris FC avait sanctionné par la FIFA pour le transfert d’un joueur, probablement Kevin Bemanga, du Betis Séville au Paris FC le 1er juillet 2020. Le club français ne l’avait enregistré que le 6 juillet, avant qu’il ne soit transféré au mois d’août à Angers. « La commission a jugé que le transfert du joueur au Paris FC n’avait pas été effectué dans le but de faire participer le joueur au football organisé, mais en vue de contourner les règles concernant l’indemnité de formation » , avait expliqué la FIFA dans son communiqué.

Le président d'Angers, Saïd Chabane, et son entraîneur Gérald Baticle, après la victoire face à Lyon le 15 août 2021. Icon Sport
Le président d’Angers, Saïd Chabane, et son entraîneur Gérald Baticle, après la victoire face à Lyon le 15 août 2021. Icon Sport

Finalement, quelques mois après la première décision rendue, la FIFA a fait machine arrière et lève l’interdiction de recrutement et l’amende infligée aux deux clubs français, qui pourront être actifs sur le marché des transferts au mois de janvier prochain. Le SCO, qui a fait un bon début de saison en Ligue 1, est actuellement quatrième avec 11 points. De leur côté, les Franciliens se classent sixièmes de Ligue 2 avec 13 points, après huit journées disputées. Ils pourront, le cas échéant, renforcer leur équipe lors de la prochaine fenêtre de transferts.

Équipe(s) liée(s) à cet article : ,
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou laissez nous simplement un petit commentaire ci-dessous :)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires