dans

Algérie : l’avenir de Djamel Belmadi chez les Fennecs scellé !

L’Algérien l’a lui-même annoncé !

Djamel Belmadi a confirmé qu'il restait à la tête de l'Algérie. Icon Sport
Djamel Belmadi a confirmé qu'il restait à la tête de l'Algérie. Icon Sport

C'était officieux et c'est désormais officiel, Djamel Belmadi restera le sélectionneur de l'Algérie, et ce malgré les deux grosses désillusions à la CAN et en éliminatoires à la Coupe du monde. Plus

Belmadi, ça continue

L’avenir de Djamel Belmadi était incertain, mais tous les doutes sont désormais estompés. Le sélectionneur de l’Algérie a lui-même confirmé sur la chaîne officielle de la Fédération algérienne de football qu’il resterait à la tête des Fennecs, avec avoir trouvé un accord avec ses dirigeants.

« Avec ce qu’il s’est passé, le minimum de respect que j’ai pour mon pays et pour mon équipe nationale, c’est de savoir si on est capable de redémarrer, malgré cet échec, avec autant de forces et d’énergies et se fixer d’autres objectifs. Cela prend un certain temps. J’ai donné à la Fédération l’opportunité de mettre fin à ce contrat sans rien du tout. S’ils avaient pensé que je n’étais plus l’homme de la situation et qu’ils voyaient l’arrivée d’un autre sélectionneur, pas de problème. »

Djamel Belmadi, sélectionneur de l’Algérie

Un nouveau contrat jusqu’en 2026 ?

Alors qu’il a lui-même affirmé qu’il aurait pu faire un pas de côté pour laisser la place à un éventuel successeur, il n’en sera finalement rien. Et comme le révélait DZFoot il y a quelques jours, Belmadi pourrait bien voir son contrat être renouvelé jusqu’en 2026.

Djamel Belmadi va finalement rester à la tête de l'Algérie. (Icon Sport)
Djamel Belmadi va finalement rester à la tête de l’Algérie. (Icon Sport)

Cette année correspondrait à la prochaine Coupe du monde en Amérique du Nord. Par ailleurs, l’Algérie commencera sa campagne de qualification pour la prochaine Coupe d’Afrique des Nations, qui se déroulera en Côte d’Ivoire en 2023. Les hommes de Djamel Belmadi seront dans le groupe F avec l’Ouganda, le Niger et la Tanzanie. L’occasion pour les Fennecs de se remettre la tête à l’endroit après deux grosses claques reçues en l’espace de quelques mois. Et ce sera donc avec Belmadi, avec qui les Algériens sont parvenus à se hisser sur le toit d’Afrique en 2019.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Algérie
Personne(s) lié(s) à cet article : Djamel Belmadi
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires