dans

Euro 2020 : la France étouffe l’Allemagne (1-0) et démarre du bon pied !

Les Bleus sont lancés, et l’Allemagne en a fait les frais !

L'équipe de France de Karim Benzema et Kylian Mbappé a réussi ses débuts à l'Euro 2020 en dominant l'Allemagne (1-0) ce mardi 15 juin. Icon Sport
L'équipe de France de Karim Benzema et Kylian Mbappé a réussi ses débuts à l'Euro 2020 en dominant l'Allemagne (1-0) ce mardi 15 juin. Icon Sport

Contrat rempli pour l'équipe de France, qui a lancé son Euro tambour battant en rétrécissant l'Allemagne (1-0) ce mardi 15 juin à Munich. Imprenables derrières, les Bleus n'ont quasiment pas tremblé après l'ouverture du score de Mats Hummels contre son camp. Plus

Tant de superlatifs ont été prononcés pour décrire l’attaque des Bleus. Fabuleuse, fantastique, jubilatoire… Ce « trio magique » Kylian Mbappé – Karim Benzema – Antoine Griezmann allait faire vivre un enfer à l’Allemagne. Finalement, aucun d’entre eux n’a marqué. Ni eux, ni aucun autre Français sur la pelouse. C’est Mats Hummels qui a offert la victoire à la France, d’un but contre son camp (20e). Un symbole que les Bleus ne sont pas (encore) la machine de guerre espérée en attaque.

Mats Hummels marque contre son camp sous les yeux de Kylian Mbappé : le seul but de la rencontre. Icon Sport
Mats Hummels marque contre son camp sous les yeux de Kylian Mbappé : le seul but de la rencontre. Icon Sport

Mais si l’attaque française n’a pas été particulièrement en verve, tout le reste a été à la hauteur des attentes. Solide, imperturbable, autoritaire, l’équipe de France, malgré quelques frayeurs éparses, a mis l’Allemagne sous cloche (1-0) ce mardi 15 juin. Et c’est aussi pour cette raison que les Bleus sont considérés comme les grands favoris de cet Euro 2020 : cette équipe n’a quasiment jamais semblé en mesure de plier face à la volonté allemande. Parfaitement au point tactiquement dans ce 4-3-3, les Bleus n’ont quasiment jamais semblé pris de court. Forts d’un milieu (Rabiot – Kanté – Pogba) impérial, les Bleus n’ont quasiment jamais laissé les Allemands s’approcher. Varane, Kimpembe, Pavard et Hernandez, de leur côté, ont colmaté les rares brèches. Oui, cette équipe de France a bien confirmé son statut de favori de l’Euro contre l’Allemagne.

L’équipe de France fait rapidement plier l’Allemagne

L’Allemagne, pourtant, avait réalisé un débat de match très engagé. Une furia qui transpirait un esprit de revanche après le fiasco du Mondial 2018 et une volonté de rudoyer ce champion du monde français placé sur un piédestal. Duels virils, replis intenses à la perte de balle, un avant-centre (Serge Gnabry) qui claque des tacles glissés pour empêcher les Bleus de développer leur football… Mais les Français se mettent tout de suite au diapason. Et les attaquants français ne sont eux-mêmes pas avares en retours défensifs, comme ceux d’Antoine Griezmann (normal) ou de Kylian Mbappé (beaucoup plus inhabituel).

Paul Pogba a été lumineux dans l'utilisation du ballon et imprenable dans son travail défensif. Icon Sport
Paul Pogba a été lumineux dans l’utilisation du ballon et imprenable dans son travail défensif. Icon Sport

Et petit à petit, l’Allemagne commence à lever le pied. Les Bleus n’en demandaient pas tant pour lancer leurs premières offensives sérieuses dans le camp adverse. Sur attaque placée, les Tricolores enchaînent les passes rapides et précises pour faire passer les premiers frissons sur les cages de Neuer. Pogba manque d’ouvrir le score en reprenant une tête sur corner en position idéale (15e). Puis c’est Kylian Mbappé qui force le gardien allemand à intervenir sur sa frappe enroulée (17e). Logiquement, les Bleus finissent ainsi par trouver la faille suite à un une-deux qui zappe tout le milieu allemand. L’heure du grand show arrive pour Paul Pogba, qui signe un amour d’extérieur du pied pour Hernandez dans la surface. Le latéral gauche français centre fort… et Hummels repousse dans son propre but ! (1-0, 20e).

Lucas Hernandez jubile sur l'ouverture du score qu'il a provoquée. Icon Sport
Lucas Hernandez jubile sur l’ouverture du score qu’il a provoquée. Icon Sport

La Mannschaft se rebiffe

La France a fait le plus dur et se permet naturellement une petite dose de laisser-aller. Les Allemands trouvent plus facilement leurs flèches aux abords de la surface, et Kanté et Pogba sont obligés de faire faute, offrant deux coups francs très bien placés. Heureusement pour les Bleus, Kroos se rate deux fois dans l’exercice, et Gündoğan se précipite au moment de conclure dans la surface (38e).

La volée de Gnabry qui passe au-dessus de la barre de Lloris : l'une des rares frayeurs des Bleus. Icon Sport
La volée de Gnabry qui passe au-dessus de la barre de Lloris : l’une des rares frayeurs des Bleus. Icon Sport

Les Bleus en maîtrise après la pause

Le retour des vestiaires permet aux Bleus de regagner en stabilité. Mieux regroupés, les hommes de Deschamps ne laissent passer que des gouttes. Ils se permettent même de fondre sur leur proie quand l’occasion se présente. Parfaitement lancé en profondeur, Rabiot négocie mal le coup et heurte le poteau (52e). Au four et au moulin, ultra précieux pour protéger sa défense, le milieu de la Juventus est l’un des hommes forts qui permettent à la France de rester maître du jeu. Seul un excellent centre de Kimmich pour Gnabry, qui rate sa volée (54e), vient troubler ces certitudes. Mais autrement, il y a toujours un pied ou une tête française pour empêcher les Allemands de franchir le pas, comme ce sauvetage de Pavard devant Gosens (60e).

Adrien Rabiot s'est démultiplié contre l'Allemagne. Icon Sport
Adrien Rabiot s’est démultiplié contre l’Allemagne. Icon Sport

Devant cette impression d’invincibilité, la Nationalmannschaft finit par se décourager. Les entrées en jeu des éléments offensifs Werner, Sané et Volland n’y changeront rien. Ce sont même les Bleus qui se montrent les plus menaçants, avec deux buts refusés pour hors jeu (67e, 86e). Qu’importe : l’essentiel est acquis, la France réussit son entrée en lice à l’Euro 2020. Et avec un sentiment de maîtrise technique et émotionnelle qui laisse augurer de beaux espoirs pour la suite.

La fiche du match

France 1 – 0 Allemagne

But : Hummels (20e CSC) pour la France

France (4-3-3) : Lloris – Pavard, Varane, Kimpembe, Hernandez – Kanté, Pogba, Rabiot (90e+4, Dembélé) – Griezmann, Benzema (89e, Tolisso), Mbappé.

Allemagne (3-4-3) : Neuer – Ginter (88e, Can), Rüdiger, Hummels – Kimmich, Kroos, Gündogan, Gosens (88e, Volland) – Gnabry (74e, Werner), Müller, Havertz (74e, Sané).

Équipe(s) liée(s) à cet article : ,
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou partagez simplement cet article à vos amis !