dans

Qui est Castello Lukeba, la nouvelle pépite formée à l’OL ?

Déjà un titulaire indiscutable pour Peter Bosz !

Castello Lukeba casse déjà la baraque avec l'OL. (Icon Sport)
Castello Lukeba casse déjà la baraque avec l'OL. (Icon Sport)

Castello Lukeba, la nouvelle pépite du centre de formation de l'OL, est déjà un titulaire indiscutable pour Peter Bosz. Portrait d'un jeune homme pour qui tout va très vite. Plus

Lukeba, l’espoir parmi les espoirs

Pas facile de se démarquer quand on grandit à Lyon, le centre de formation le plus réputé du pays. Un club qui a vu éclore énormément de grands talents (Benzema, Ben Arfa, Fékir, Lacazette, Tolisso, Umtiti, Gouiri, …), et qui continue à en sortir chaque année (Caqueret, Gusto, Cherki). Pas facile de se démarquer non plus quand on est un jeune défenseur central français, un poste où le vivier d’espoirs nationaux est impressionnant (Saliba, Badiashile, Fofana, Simakan, Lacroix, Todibo, Zagadou, Konaté, Sarr, …). Pourtant, Castello Lukeba est déjà en train de tout casser.

Tout peut aller très vite dans une saison. Le 31 août dernier, l’OL boucle son mercato avec l’arrivée de Jerome Boateng, libre depuis la fin de son contrat avec le Bayern Munich. L’expérimenté défenseur central allemand vient s’installer aux côtés de Jason Denayer, déjà titulaire depuis plusieurs saisons. Sur le papier, la charnière centrale a de la gueule. D’autant que les deux sont suppléés par Damien Da Silva, le jeune Sinaly Diomandé et l’encore plus jeune Castello Lukeba. Ce dernier, qui a profité du chantier de début de saison pour gratter ses premières minutes avec les pros, est censé poursuivre sa progression en tant que remplaçant. Sauf que non. Cela fait quelques mois que Peter Bosz s’est rendu compte qu’un talent pareil n’avait rien à faire sur un banc de touche.

Spécial mais patient

À l’OL, on n’a pas besoin de chercher très loin pour trouver des talents. Castello Lukeba est né à Lyon en 2002 et commence le foot juste à côté, à 6 ans, à Saint-Genis-Laval. Ses éducateurs ne mettront pas beaucoup de temps à comprendre que ce jeune est spécial. Si le petit Castello n’est pas en avance physiquement, il brille surtout par son état d’esprit. Sa mère, qui l’élève seule, fait de lui un petit garçon souriant et à l’écoute. Dès lors, Castello s’imprègne de tous les conseils, comprend les exercices plus vite que ses copains et progresse à vue d’œil. Avec le ballon comme dans l’attitude sur le terrain.

Sur le terrain, Lukeba dégage une grande sérénité. (Icon Sport)
Sur le terrain, Lukeba dégage une grande sérénité. (Icon Sport)

Quand un jeune footeux fait parler de lui dans la région, l’Olympique Lyonnais n’est jamais très loin. Le club rhodanien est historiquement plus habitué à former des profils offensifs techniques. Castello Lukeba interpelle alors par son poste, défenseur central malgré son aisance avec le ballon, et surtout par sa mentalité. Son sens du collectif convainc immédiatement les représentants lyonnais, qui le recrutent à l’âge de 10 ans. De quoi faire tourner la tête de nombreux jeunes. Mais Castello n’est pas du genre à s’enflammer, et encore moins à bruler les étapes.

Tout du défenseur moderne

Dans le foot, on n’a pas trop tendance à considérer un adolescent qui n’est pas surclassé comme un crack. Castello Lukeba s’en fiche, et sa patience sera la clé de voute de sa progression. D’abord un jeune comme les autres, il se sert encore de son mental pour se démarquer. Castello prend de l’assurance et devient petit à petit un leader dans ses catégories. Alors quand il continue à progresser techniquement et évolue enfin physiquement, les formateurs sont de plus en plus optimistes. Quand il débarque en équipe réserve à 17 ans, l’évidence est enfin là. Ce Lukeba est fait pour le haut niveau.

Castello Lukeba au duel avec Jonathan David. (Icon Sport)
Castello Lukeba au duel avec Jonathan David. (Icon Sport)

Sur les traces de Samuel Umtiti

En début de saison 2021-2022, on se dit que l’expérience du Champion du Monde Jerome Boateng va l’aider à progresser. Aujourd’hui, les supporters lyonnais s’amusent à dire que c’est peut-être l’Allemand qui apprend aux côtés de Lukeba. De nouveau titulaire début décembre à Bordeaux pour renforcer une défense en difficulté, le jeune Français fait tout de suite l’unanimité. Sa mentalité, sa lecture du jeu et surtout sa technique pour un central sautent aux yeux de Peter Bosz, qui n’osera plus le sortir du onze de départ. Et de Sylvain Ripoll, qui lui offre ses premières convocations avec les Espoirs.

Avec Thiago Mendes, Castello Lukeba forme aujourd’hui la charnière centrale que personne n’avait vue venir. Pourtant, dans un football moderne qui privilégie le jeu haut et la participation de tous les joueurs à la construction, ses qualités sonnent comme une évidence. La comparaison est alors facilement trouvée avec Samuel Umtiti, un autre défenseur central gaucher technique sorti du centre de formation de l’OL. Même à un poste où la concurrence nationale est plus rude que nulle part ailleurs, difficile de ne pas voir Lukeba marcher sur les traces de Big Sam, l’autre petit Gone devenu Champion du Monde avec les Bleus.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Olympique lyonnais (OL)
Personne(s) lié(s) à cet article : Castello Lukeba
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires