dans

Pourquoi les supporters de l’OL sont surnommés les Gones ?

Un surnom qui remonte à loin, très loin.

Les supporters lyonnais sont surnommés les Gones (iconsport)
Les supporters lyonnais sont surnommés les Gones (iconsport)

Les supporters de l’Olympique Lyonnais sont souvent appelés les « Gones ». Mais pourquoi portent-ils ce surnom ? D'où vient-il exactement ? Voici la réponse. Plus

Si vous suivez le football, vous avez très certainement entendu à plusieurs reprises le mot « Gone », terme employé pour désigner les joueurs de l’Olympique Lyonnais, mais aussi les supporters. Sauf que, bien nombreux d’entre vous, hormis très probablement les supporters de l’OL, ne savent pas l’origine de ce surnom.

Les supporters lyonnais déployant une banderole avec "Les Bad Gones sont là" (iconsport)
Les supporters lyonnais déployant une banderole avec « Les Bad Gones sont là » (iconsport)

Les Gones, de vrais gosses

Le mot « Gone » n’est pas spécifique au football, contrairement à de nombreux surnoms de club. Il est bien plus ancien que notre beau ballon rond, de l’époque gréco-romaine. En effet, la ville de Lyon a été une colonie gréco-romaine et deux termes sont restés inscrits dans le patois lyonnais, Arton, et donc, Gone. Issu du grec yòvos, Gone signifie enfant, fils. Mais les Lyonnais ont surtout fait de ce mot un terme un peu francoprovençal. S’il peut ainsi vouloir dire enfant ou fils, il peut également, affectueusement ou ironiquement, tout dépend, vouloir dire « Gosse ». C’est alors à partir de là que les supporters lyonnais ont trouvé leur surnom.

Compte Instagram de l’Olympique Lyonnais

Comme Minots à Marseille et Titis à Paris

Fiers de leurs origines, les Lyonnais ont tout simplement décidé de s’appeler ainsi, notamment et même principalement en référence au mot garçon. Un groupe de supporters de l’OL a d’ailleurs le nom de « Bad Gones », en référence à « mauvais garçons » ou « mauvais gosses ». D’autres régions ont également un surnom similaire, comme les Titis à Paris, mais aussi les Minots à Marseille, ou bien encore les Pitchouns en occitan.

Quand vous croiserez un Lyonnais désormais, vous saurez pourquoi il se surnomme ainsi.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Olympique lyonnais (OL)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires