dans

Mercato : l’OL peut faire une croix sur une arrivée de Dani Alves

L’OL est passé à coté de Dani Alves

L'OL est passé à coté du gros coup Dani Alves ! Icon Sport
L'OL est passé à coté du gros coup Dani Alves ! Icon Sport

À 39 ans, Dani Alves n'en a pas encore fini avec le monde du football. Après un retour au Barça, le Brésilien se dirige vers le méxique malgré un intérêt de l'OL à son égard. Plus

L’OL peut faire une croix sur Dani Alves

Après le départ de Leo Dubois, jugé indésirable au poste d’arrière droit, l’Olympique Lyonnais s’active afin de trouver un arrière droit pour suppléer Malo Gusto sur son couloir. Ainsi, l’OL étudiait une piste intéressante : celle de Dani Alves. Arrivé à la fin de son contrat avec le FC Barcelone, le latéral brésilien cherchait un point de chute. Plusieurs sources indiquent alors qu’il a été proposé à l’OL. Peter Bosz, l’entraineur de l’Olympique Lyonnais, avait bel et bien coché le nom du vétéran du Barça.

Alves espère être retenu pour la Coupe du monde avec le Brésil et y être toujours compétitif (iconsport)
Alves espère être retenu pour la Coupe du monde avec le Brésil et y être toujours compétitif (iconsport)

Un retour en Ligue 1 aurait plu à Dani Alves, cependant l’OL aurait trop tardé. Selon Saber Desfarges, le club rhodanien a trop pris son temps afin de gérer les dossiers Dubois et Tagliafico. Entre temps, l’ancien du PSG a donné son accord pour rejoindre un autre club.

Direction le Mexique ?

Toujours dans les plans du Brésil en vue de la coupe du monde 2022, le brésilien âgé de 39 ans ne songe pas encore à la retraite. En effet, selon le Mundo Deportivo, le joueur le plus titré de l’histoire a finalement fait son choix. Il aurait opté pour le club mexicain de Los Pumas.

Le Brésilien était également évoqué chez un autre félin au Mexique, il s’agissait de l’équipe des Tigres de Gignac et de Thauvin, cependant le coach aurait posé son véto quant à la venue du joueur. « Avoir un joueur de cet âge, c’est plus pour la notoriété et la couverture médiatique que pour ce qu’il fait sur le terrain. J’adore Dani, mais je préfère celui qui a joué sous les ordres de Guardiola » s’est exprimé Miguel Herrera, entraîneur des Tigres. Selon la presse mexicaine, les sponsors devraient payer une grosse partie du salaire du joueur.

Personne(s) lié(s) à cet article : Dani Alves
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires