dans

Strasbourg – Laurey : « On n’est pas là pour faire les beaux »

Une déclaration made in Thierry Laurey

Thierry LAUREY n'a clairement pas la langue dans sa poche (iconsport)

Comme souvent avec Thierry Laurey, le Racing Club de Strasbourg n'a pas vraiment livré une prestation très séduisante dans le jeu, se concentrant surtout sur le fait de bien défendre. Plus

Ce vendredi 30 avril, l’Olympique de Marseille affrontait le Racing Club de Strasbourg en ouverture de la 35e journée de Ligue 1. Après un match d’une piètre qualité technique, le club alsacien empêchait les olympiens de mettre la pression sur Lens dans la course à l’Europe. En conférence de presse à l’issue du match, Thierry Laurey a savouré le nul obtenu par son équipe au stade vélodrome.

Le Racing club de Strasbourg proche du hold up

Comme à son habitude, le Racing Club de Strasbourg débutait la rencontre avec une équipe défensive. Thierry Laurey a organisé ses joueurs en 5-3-2, avec Diallo et Ajorque en attaque pour jouer à fond les bons coups en contre. Emmené par un Lamine Koné très agressif ou encore un Alexander Djiku parfait dans son rôle d’anticipation, le club alsacien, bien organisé, a considérablement gêné les plans de Jorge Sampaoli. Pas forcément au mieux dans la construction, les joueurs du RCS ont bien failli repartir de Marseille avec les trois points. En effet, à la 73ᵉ minute de jeu, Stefan Mitrovic catapultait le ballon au fond des filets et ouvrait le score.

But de Stefan MITROVIC
But de Stefan MITROVIC (Photo by Johnny Fidelin/Icon Sport)

Alors que les joueurs de l’Olympique de Marseille se dirigeaient vers un revers, « Pipa » avait bien choisi son moment pour égaliser. A quatre petites minutes de la fin de la rencontre et après 12 matchs sans le moindre but inscrit, l’attaquant olympien catapultait le cuir au fond du but gardé par Matz Sels. Jorge Sampaoli se contentera de ce point pris face aux Strasbourgeois, au vu du scénario de la partie. Mais à trois journées de la fin, l’OM n’est toujours pas certain d’être européen l’an prochain.

Thierry Laurey s’en fiche des critiques

Suite à ce match nul, Thierry Laurey s’est exprimé en conférence de presse. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il se contente volontiers d’un match nul face à l’Olympique de Marseille. Quinzième de Ligue 1 avec 38 points en 35 rencontres, le Racing club de Strasbourg a sept points d’avance sur la zone rouge. Alors, oui son équipe ne brille pas dans le jeu depuis le début de la saison, mais qu’importe, ce n’est pas la priorité de l’entraîneur. Lui, ne veut qu’une chose : pouvoir se maintenir. Et donc tant pis pour le spectacle.

Thierry Laurey
Thierry LAUREY (Photo by Johnny Fidelin/Icon Sport)

Ainsi lorsqu’un journaliste lui demande s’il comprenait les critiques sur le jeu de son équipe, Thierry Laurey s’est montré très cash. En effet, l’entraîneur du Racing Club de Strasbourg a déclaré qu’ils n’étaient pas là pour faire les beaux ou pour plaire au public, ni aux téléspectateurs. Ce qui compte pour lui, c’est d’être efficace dans les deux zones de vérité. Il veut donc avoir onze joueurs sur le terrain prêts à se défoncer les uns pour les autres. Des mecs qui prennent du plaisir à jouer ensemble. Une déclaration qui a du mal à passer auprès des défenseurs du football.

Équipe(s) liée(s) à cet article : RC Strasbourg
Personne(s) lié(s) à cet article : Thierry Laurey
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires