dans

Sergio Ramos peut-il jouer la Coupe du monde avec l’Espagne ?

Objectif Coupe du monde pour le défenseur.

Sergio Ramos, ancien capitaine de la Roja.
Sergio Ramos, ancien capitaine de la Roja. (Icon Sport)

La Coupe du monde 2022 est le rêve de Sergio Ramos. Seulement, le rêve paraît être compliqué pour le défenseur... il a toutes ses chances pour y aller, mais Luis Enrique fera-t-il le choix de l'emmener ? Plus

La saison dernière fut compliquée pour Sergio Ramos. Blessé quasiment tout au long de sa première saison avec le PSG, il n’a joué que 14 rencontres avec Paris. Cependant, le défenseur compte se refaire avec pour seul objectif : la Coupe du monde. Titulaire lors des quatre matchs officiels de l’ère Galtier, Sergio Ramos a prouvé qu’il avait encore sa place au très haut niveau. À 36 ans, l’Espagnol peut-il encore disputer une Coupe du monde ? La dernière de sa carrière. À l’heure où la Roja semble avoir trouvé son dispositif. Les prochaines semaines vont être capitales.

Un dernier rassemblement est prévu avant le départ pour le Qatar. L’Espagne jouera la Suisse et le Portugal, deux belles échéances qui peuvent permettre à Ramos de se remettre dans le bain. La prochaine liste, qui sera dévoilée dans les semaines à venir, pourrait bien se composer du défenseur parisien. Ce serait une surprise. La blessure d’Aymeric Laporte et un retour sûrement trop juste (reprise estimée le 3 septembre pour le Citizen) joueraient-ils en sa faveur ?

Une Roja sans Ramos

Sergio Ramos a déjà manqué le dernier Euro. Luis Enrique s’était passé du défenseur après sa fin d’aventure avec le Real Madrid. Le joueur a connu sa dernière sélection le 31 mars 2021. Depuis, plus rien. Sa longue blessure lui a joué des tours. La Roja s’est désormais habituée à jouer sans lui, l’ère Ramos est-elle passée ? Pourtant, au vu des performances de l’Espagnol il paraît difficile de se passer d’un Sergio Ramos. Le joueur fait bien tout pour. Une véritable renaissance a lieu sous nos yeux, le Qatar est sa dernière chance de jouer une compétition officielle avec sa sélection.

Même en tant que remplaçant, un tel joueur peut peser dans la balance. Un vestiaire revigoré, un discours de vainqueur et une expérience comme la sélection a besoin, l’Espagnol a tout à offrir. Lui qui a tout gagné avec les siens, rêve d’une cinquième et dernière Coupe du monde.

Sergio Ramos face à l'Allemagne en novembre 2020.
Sergio Ramos face à l’Allemagne en novembre 2020. (Icon Sport)

Pour arriver en tant que titulaire, en revanche, la mission est toute autre. Il faut déloger Aymeric Laporte. Mais Sergio Ramos a une volonté de fer. Le joueur est sérieux en club et compte bien être dans le groupe qui partira au Qatar. Les prochaines semaines et, plus particulièrement en Ligue des champions, vont être décisives pour le joueur. Son état de forme ne paraît plus être un problème, Luis Enrique aura un choix cornélien à faire.

La tâche va être compliquée, la Roja est bien en place. La sélection s’en était plutôt bien sortie à l’Euro. Surtout à quelques mois d’une compétition internationale. La défaite en demi-finale face à l’Italie est loin d’être un mauvais résultat. Bien que Sergio Ramos ait les arguments nécessaires pour revenir en sélection, tout laisse penser qu’il ne sera pas de la partie l’hiver prochain. La fin d’une ère…

Équipe(s) liée(s) à cet article : Espagne
Personne(s) lié(s) à cet article : Sergio Ramos
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires