dans

Sans Payet, l’OM peut-il encore croire à la deuxième place ?

Une vraie tuile pour les Marseillais !

Dimitri Payet sous les couleurs de l'Olympique de Marseille / Icon Sport
Dimitri Payet sous les couleurs de l'Olympique de Marseille / Icon Sport

Battu deux fois sur les cinq dernières journées, l'Olympique de Marseille n'a pas encore assuré la deuxième place de Ligue 1, loin s'en faut. Surtout qu'il devra finir la saison sans son maître à jouer, Dimitri Payet. De quoi compliquer les choses. Encore un peu plus. Plus

Net vainqueur à Lorient lors de son dernier match de Ligue 1, l’Olympique de Marseille a prouvé deux choses. Qu’il avait digéré l’élimination de la Ligue Europa Conférence au stade des demi-finales. Et qu’il savait briller sans son étoile, Dimitri Payet. La donne sera-t-elle la même face à deux écuries d’un autre calibre, Rennes puis Strasbourg ?

Une absence déjà déterminante face au Feyenoord

Jeudi dernier, l’OM a donc vu son parcours européen être stoppé brutalement par les Néerlandais du Feyenoord Rotterdam. Pourtant, dans un stade Vélodrome en fusion, les Marseillais n’avaient qu’un petit but à marquer pour se remettre à rêver de finale en Ligue Europa Conférence. Mais la sortie sur blessure de Dimitri Payet après 32 minutes de jeu a tout changé. Les hommes de Jorge Sampaoli semblaient perdus, presque abasourdis. Ils ne sont jamais parvenus à tromper le gardien adverse et sont restés avec d’éternels regrets. Bien évidemment, Payet était là lors de la déroute dans l’Olympico quelques jours plus tôt (0-3). Comme il était absent à Lorient dimanche lors du large succès de ses coéquipiers sur le même score. Mais sur les deux dernières journées, son apport va forcément manquer.

Dimitri Payet sous les couleurs de l'Olympique de Marseille / Icon Sport
Dimitri Payet sous les couleurs de l’Olympique de Marseille / Icon Sport

Un rendement capital tout au long de la saison

En Ligue Europa Conférence, Dimitri Payet, 3 buts et 3 passes décisives, a porté l’Olympique de Marseille jusqu’à ce fameux pépin physique. En Ligue 1, c’est un peu la même chose avec un bilan de 12 réalisations et 10 passes décisives. Malgré ses 35 ans, le natif de la Réunion n’avait manqué que trois petits matches en début de saison puis un à la mi-mars. C’est tout. L’ancien Stéphanois rêvait même d’aller disputer le Mondial 2022 au Qatar avec l’équipe de France. Son physique va-t-il le lâcher, peut-être au pire moment, alors qu’il était revenu au sommet de son art ? Une chose est certaine, Payet aura rayonné sur le terrain durant toute la saison et le déplacement à Rennes ce samedi ne sera pas préparé de la même façon sans lui.

Rennes, le déplacement de tous les dangers, sans Payet

Certains voient ce match comme une véritable finale dans la course à la deuxième place et à une qualification directe en Ligue des champions. Ce samedi, en cas de victoire dans son Roazhon Park, le Stade Rennais pourrait doubler l’Olympique de Marseille pour endosser le costume de dauphin du Paris Saint-Germain. À condition de l’emporter à Nantes ce mercredi. Dans la foulée, il restera une ultime journée à disputer et tout peut encore changer. Mais les coéquipiers de Dimitri Payet savent que ce choc peut tout changer. Un succès leur permettrait de mettre fin au suspense. Sans oublier Monaco, qui en est à huit victoires consécutives, avant d’affronter Brest et Lens. Vous l’aurez compris, la vie sans Payet a mal débuté, en Ligue Europa Conférence, mais s’est bien poursuivie dans la foulée. Qu’en sera-t-il à Rennes ce week-end ?

Équipe(s) liée(s) à cet article : Olympique de Marseille (OM)
Personne(s) lié(s) à cet article : Dimitri Payet
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires