dans

PSG : l’été de tous les dangers pour la charnière centrale ?

Quatre grands joueurs pour deux places ?

La charnière centrale du PSG devrait évoluer cet été (Icon Sport)
La charnière centrale du PSG devrait évoluer cet été (Icon Sport)

En quête d'un nouveau défenseur central, et avec le possible retour au premier plan de Sergio Ramos, les places vont coûter cher au PSG la saison prochaine à ce poste. De quoi créer des tensions, comme il n'y a pas si longtemps avec les gardiens de but ? Plus

L’été dernier, l’arrivée en grande pompe de la légende Sergio Ramos, en provenance du Real Madrid, aurait pu pousser Presnel Kimpembe sur le banc du Paris Saint-Germain. Sauf que l’Espagnol a passé son temps à l’infirmerie. Permettant au champion du monde français d’enchaîner les matches aux côtés de Marquinhos. Avec le probable recrutement d’un nouveau défenseur central lors de ce mercato, la concurrence s’annonce féroce dans la capitale.

Skriniar arrive, Kimpembe comme fusible au PSG ?

En fin de saison dernière, Sergio Ramos a en partie rassuré sur son état physique. Et ce en profitant d’un maximum de temps de jeu. Si son corps le laisse tranquille, au regard de son immense expérience, l’ancien joueur du FC Séville, 36 ans, se présente comme un titulaire en puissance. Au même titre que l’indéboulonnable capitaine brésilien Marquinhos. L’un des rares joueurs de l’effectif parisien, avec Kylian Mbappé, à ne jamais décevoir, ou presque. Sauf blessures ou mauvaise passe, on voit mal comment ces deux-là pourraient être écartés du onze de départ par le successeur de Mauricio Pochettino, qui devrait être Christophe Galtier.

Marquinhos (de dos) et Sergio Ramos sous les couleurs du PSG (Icon Sport)
Marquinhos (de dos) et Sergio Ramos sous les couleurs du PSG (Icon Sport)

Pourtant, le PSG a pour projet de recruter un nouveau joueur de renom à ce poste. Milan Skriniar, de l’Inter Milan, tient la corde. L’international slovaque au mètre 88 est un titulaire indiscutable avec le champion d’Italie 2021. Et au regard du prix de son transfert (on parle de 70 millions d’euros), difficile de le voir disputer de petits bouts de matches avec le décuple champion de France de Ligue 1. Reste le cas Presnel Kimpembe. On le disait, le natif de Beaumont-sur-Oise en banlieue parisienne était amené à voir son temps de jeu diminuer l’été dernier. Il sort finalement d’une saison à 46 matches, club et sélection confondus. Il a d’ailleurs atteint la barre des 30 rencontres de L1 pour la première fois de sa carrière. Et après ?

Changement de système ou turnover en vue ?

La probable arrivée de Christophe Galtier en qualité d’entraîneur va forcément amener une nouvelle vision des choses. L’actuel coach de Nice, champion de France de Ligue 1 avec Lille en 2021, a lui-même joué en tant que défenseur. Il est réputé pour diriger des équipes qui prennent très peu de buts et devrait gérer au mieux cette situation. Adepte du 4-4-2, Galtier pourrait aussi passer à trois défenseurs axiaux, quitte à repositionner Marquinhos à un poste de numéro 6 qu’il connaît bien. En revanche, s’il reste sur un schéma qu’il maîtrise à la perfection, un voire deux des quatre intéressés pourrai(en)t passer son (leur) temps sur le banc.

La saison dernière, le PSG a recruté Gianluigi Donnarumma, fraîchement champion d’Europe avec l’Italie, au poste de gardien de but. La concurrence avec l’immense Keylor Navas aura été compliquée de bout en bout. Les deux portiers de renommée internationale ont très mal vécu le fait de devoir se partager le temps de jeu. Certaines prestations manquées, du jeune Transalpin principalement, pourraient être expliquées par ce turnover mal géré. Qu’on se le dise, le Paris Saint-Germain va devoir trouver la bonne formule, et vite, pour éviter de créer de nouvelles tensions à un autre poste tout aussi capital.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Paris Saint-Germain (PSG)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires