dans

PSG : le 3-4-1-2, enfin la bonne formule parisienne ?

Un plan tactique et technique !

Messi, Neymar et Mbappé sous les couleurs du PSG (Icon Sport)
Messi, Neymar et Mbappé sous les couleurs du PSG (Icon Sport)

Qui dit nouvel entraîneur dit nouvelle vision des choses. Sous l'ère Christophe Galtier, le Paris Saint-Germain devrait délaisser son 4-3-3 habituel pour un 3-4-1-2. Avec des avantages et des inconvénients, forcément. Mais ce schéma pourrait permettre au PSG de résoudre bien des problèmes. Plus

Dès sa toute première conférence de presse, Christophe Galtier, le nouvel entraîneur du Paris Saint-Germain, a prévenu : il souhaite voir son équipe jouer avec trois défenseurs axiaux. Durant les matches de préparation, le PSG n’a donc pas hésité à s’essayer sur un 3-4-1-2. Avec une certaine réussite. Et si ce changement tactique permettait au club de la capitale de franchir un cap, notamment sur la scène européenne ?

Trois défenseurs centraux, une vraie nouveauté au PSG

La saison dernière, Sergio Ramos, recruté en provenance du Real Madrid, semblait tout désigné pour composer la charnière centrale du Paris Saint-Germain en compagnie de Marquinhos. Mais la légende espagnole a passé son temps à l’infirmerie, ce qui a profité à Presnel Kimpembe, très souvent aligné aux côtés du Brésilien. Pour la saison à venir, les trois hommes pourraient être titularisés ensemble, profitant d’un changement de système en 3-4-1-2. Bien évidemment, Milan Skriniar, le roc de l’Inter Milan, pourrait faire office de troisième homme au détriment du champion du monde français.

Marquinhos (de dos) et Sergio Ramos sous les couleurs du PSG (Icon Sport)
Marquinhos (de dos) et Sergio Ramos sous les couleurs du PSG (Icon Sport)

Mais sur le papier, la vraie révolution est là. Ce qui permettra aussi aux pistons que sont Nuno Mendes à gauche et Achraf Hakimi à droite, d’avoir davantage de libertés offensives. Le Portugais a même inscrit son tout premier but sous les couleurs parisiennes face au Gamba Osaka. Le danger, bien évidemment, peut venir des ballons en profondeur, ce qui a été aperçu à plusieurs reprises durant la tournée asiatique. Autres maillons importants, les deux hommes du milieu. Avec la nouvelle recrue Vitinha, et possiblement son compatriote portugais Renato Sanches, le PSG devrait avoir du répondant dans ce secteur. Quid de l’attaque ?

Messi derrière Neymar et Mbappé ?

Lors de ses premiers mois au Paris Saint-Germain, Lionel Messi semblait se plaindre de ne pas jouer suffisamment dans l’axe. Il faut dire que le système en 4-3-3 poussait forcément deux joueurs offensifs à s’excentrer. Et comme au centre, Kylian Mbappé a plus que fait le job, le génie argentin n’avait pas vraiment le choix. En 3-4-1-2, la Pulga pourrait graviter autour du Français et de Neymar. Sa vision du jeu, sa justesse technique et sa capacité d’accélération dans des endroits stratégiques du terrain pourraient lui permettre de pleinement retrouver de sa superbe.

Sans oublier la complémentarité entre le génie de Bondy et l’ancien crack du Barça. Neymar, longtemps annoncé sur le départ cet été, a déjà montré de très belles choses durant les premiers matches de préparation. Et une MNM en pleine forme aurait peu d’équivalents en Europe. Reste à connaître les aptitudes de ce trio magique à se replacer sur les phases défensives. Nul doute que Christophe Galtier a déjà planché sur cette épineuse question. Une chose est certaine, avec ce 3-4-1-2, le PSG, déjà maître en Ligue 1, pourrait afficher davantage de consistance en Ligue des champions. Histoire d’aller au bout, enfin ?

Équipe(s) liée(s) à cet article : Paris Saint-Germain (PSG)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires