dans

PSG : Christophe Galtier met-il en lumière les lacunes de Mauricio Pochettino ?

Le coach qu’il fallait à Paris ?

Christophe Galtier avec Lionel Messi lors d'un entraînement du Paris Saint-Germain (Icon Sport)
Christophe Galtier avec Lionel Messi lors d'un entraînement du Paris Saint-Germain (Icon Sport)

Nouvel entraîneur du Paris Saint-Germain, Christophe Galtier a eu la lourde tâche de succéder à Mauricio Pochettino, fraîchement champion de France en titre avec le club de la capitale. Pourtant, le natif de Marseille a vite fait oublier l'Argentin. Plus

Alors qu’une légende comme Zinédine Zidane avait longuement été évoquée pour prendre la suite de Mauricio Pochettino, c’est finalement Christophe Galtier qui a pris place sur le banc du Paris Saint-Germain au début du mois de juillet dernier. Au-delà d’un nouveau système, l’ancien coach de Lille a semble-t-il amené un nouvel état d’esprit. Celui qui manquait peut-être au PSG pour rêver plus grand. S’il est bien trop tôt pour tirer des conclusions, les premières impressions, elles, sont plutôt flatteuses.

Galtier, un vent de fraîcheur au PSG

La saison dernière, sous l’ère Mauricio Pochettino, le Paris Saint-Germain n’a remporté qu’un seul trophée, à savoir la Ligue 1. Que ce soit lors du Trophée des Champions pour débuter, en Coupe de France et surtout en Ligue des champions, Paris a trouvé plus fort sur son passage. Mais le premier adversaire du PSG n’était-il pas lui-même ? Au regard de la qualité présente dans le groupe, l’association lunaire Mbappé-Messi-Neymar devant, on en attendait bien davantage du club de la capitale. Sentiment visiblement partagé par la direction parisienne, qui a décidé de changer d’entraîneur et de recruter un certain Christophe Galtier.

Christophe Galtier, sur le banc du PSG à Clermont (Icon Sport)
Christophe Galtier, sur le banc du PSG à Clermont (Icon Sport)

Le natif de Marseille, champion de France avec Lille en 2021, restait sur une finale de Coupe de France avec Nice. Dès son arrivée au PSG, Galtier a annoncé la couleur. Passage en 3-4-1-2, hiérarchie claire dans les buts, priorité au collectif… Un peu moins de deux mois plus tard, les résultats sont probants. Avec déjà un titre dans l’escarcelle et des débuts tonitruants en Ligue 1 (17 buts marqués en 3 journées, excusez du peu). Désormais, le plus dur commence pour l’ancien coach de Saint-Etienne : durer dans le temps.

La Ligue des champions comme juge de paix ?

Ce dimanche 28 août 2022, le Paris Saint-Germain devrait déjà passer un sérieux test face à l’AS Monaco. Un club du Rocher pas au mieux cet été mais qui possède dans son effectif de sérieux atouts. Début septembre, le champion de France en titre entrera dans le vif du sujet avec le coup d’envoi de la phase de groupes de la Ligue des champions. Dans une compétition où Christophe Galtier n’a vécu qu’une seule campagne, catastrophique, avec le LOSC (1 point en 6 journées). Le coach qui vient de fêter ses 56 ans sera clairement attendu au tournant en C1.

Mais au-delà des chiffres et de l’expérience européenne, Christophe Galtier semble bien parti pour forger un solide état d’esprit au Paris Saint-Germain. Celui-là même qui a cruellement fait défaut ces dernières saisons. Le monument Sergio Ramos s’est dit sous le charme du nouvel entraîneur parisien, comme Achraf Hakimi, pour ne citer qu’eux. Les conflits du début de saison entre Kylian Mbappé et Neymar ont été plutôt bien négociés. Quant à l’attitude de l’ensemble des joueurs, du coup d’envoi au coup de sifflet final, elle en dit long sur l’ambition affichée du groupe. Autant d’éléments qui laissent à penser que le fameux changement tant attendu, c’est peut-être pour maintenant.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Paris Saint-Germain (PSG)
Personne(s) lié(s) à cet article : Christophe Galtier
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires