dans

Premier League : Liverpool ne décolle pas et perd ses nerfs

Simple retard à l’allumage ?

Darwin Nunez et Jürgen Klopp n'ont pas su aider Liverpool à battre Palace (Icon Sport)
Darwin Nunez et Jürgen Klopp n'ont pas su aider Liverpool à battre Palace (Icon Sport)

Inquiétant pour la suite ? Auteur de deux résultats nuls pour ses deux premiers matches de la saison, Liverpool a affiché un visage bien moins séduisant que par le passé. Alors que se profile un déplacement de tous les dangers à Manchester United, les Reds vont devoir se reprendre, et vite. Plus

Le nul inaugural chez le promu Fulham avait déjà laissé entrevoir quelques lacunes. Hier lundi 15 août 2022, Liverpool a une fois de plus partagé les points, à Anfield cette fois, contre Crystal Palace. Une fois encore, les Reds ont dû cravacher pour revenir au score. Ils ont aussi perdu leur recrue phare, Darwin Nunez, dans la bataille. Loin d’être rassurant avant d’aller défier la lanterne rouge… Manchester United, chez elle lundi prochain.

Liverpool doit vite trouver la bonne carburation

Au printemps dernier, Manchester City a dû s’employer jusqu’aux ultimes secondes de la dernière journée pour remporter le titre de champion d’Angleterre. En effet, Liverpool avait mené la vie dure aux hommes de Pep Guardiola. Soucieux de prendre leur revanche d’ici quelques mois, les Reds viennent de concéder deux résultats nuls face à des formations plus qu’à leur portée. Après deux journées de Premier League, Mohamed Salah et ses coéquipiers accusent déjà un retard de quatre points sur un duo constitué des Skyblues et d’Arsenal. La saison est encore longue, diront certains.

Mohamed Salah et Liverpool font la grimace en ce début de saison (iconsport)
Mohamed Salah et Liverpool font la grimace en ce début de saison (iconsport)

Oui mais voilà, au-delà de l’aspect purement comptable, l’écurie basée sur les bords de la Mersey n’a pas affiché une domination totale sur ces 180 premières minutes de la saison, c’est le moins que l’on puisse écrire. Chez le promu Fulham, Liverpool a été mené à deux reprises, et n’a cadré que quatre frappes. Contre le Palace de Patrick Vieira, la situation était à nouveau bien mal engagée après l’ouverture du score de Zaha et l’exclusion de Nunez. C’est grave docteur ?

Digérer le départ de Sadio Mané

Lors de ce mercato estival, Liverpool a perdu l’un de ses meilleurs joueurs, Sadio Mané, recruté par le Bayern Munich pour plus de 40 millions d’euros. En parallèle, les Reds ont aussi laissé filer l’ancien Lillois Divock Origi à l’AC Milan, ainsi que Takumi Minamino à l’AS Monaco. Pour compenser ce triple départ offensif, le club où évolue Fabinho a tout misé sur Darwin Nunez, le prodige de Benfica. Un mouvement à 75 millions d’euros qui a fait parler, pour un joueur de seulement 23 ans qui ne dispose pas encore de très solides références européennes. Nunez a scoré dès son premier match, avant de recevoir un carton rouge lors du second. À lui de revenir de suspension en ayant choisi le meilleur visage.

Lundi soir contre Crystal Palace, Liverpool était privé d’Alex Oxlade-Chamberlain, Thiago Alcantara (absence estimée à six semaines), Joel Matip ou encore Ibrahima Konaté. Mais aussi de Diogo Jota et Roberto Firmino en attaque. Dans cinq jours, sur la pelouse de Manchester United, c’est Darwin Nunez qui brillera donc par son absence. Une véritable pénurie offensive (mais aussi défensive) qui explique en partie les premiers résultats décevants de la saison. Les Reds le savent, à Old Trafford, dans le Théâtre des Rêves, ils devront tout faire pour véritablement lancer leur saison. D’autant que le top départ de la Ligue des champions n’est plus très loin.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Liverpool
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires