dans

PL : Manchester United cartonne, Liverpool et Chelsea rayonnent

Bruno Fernandes et Paul Pogba ont notamment régalé !

Paul Pogba et Bruno Fernandes ont porté Manchester United sur leurs épaules contre Leeds. L'un a inscrit un triplé, l'autre a signé un quadruplé de passes décisives. Icon Sport
Paul Pogba et Bruno Fernandes ont porté Manchester United sur leurs épaules contre Leeds. L'un a inscrit un triplé, l'autre a signé un quadruplé de passes décisives. Icon Sport

Arsenal ouvrait le bal à l'occasion de la reprise de la Premier League, vendredi 13 août. Si les Gunners se sont inclinés face à Brentford (2-0), Manchester United, Chelsea et Liverpool ont montré qu'ils étaient déjà très bien rôdés ce samedi 14 août. Plus

Les chefs d’orchestre Pogba et Bruno Fernandes guident Manchester United

Manchester United n’a pas fait de détail face au Leeds de Marcelo Bielsa (5-1). Jamais aussi dangereux que lorsqu’ils évoluent contre une équipe qui joue haut et qui prend des risques, les Red Devils s’en sont donné à cœur joie lors de la première journée de Premier League, ce samedi 14 août. Au tableau d’affichage, Bruno Fernandes a fait scintiller son nom à trois reprises (30e, 54e, 60e).

Bruno Fernandes a inscrit un triplé contre Leeds (5-1) avec Manchester United. Icon Sport
Bruno Fernandes a inscrit un triplé contre Leeds (5-1) avec Manchester United. Icon Sport

Mais les fans de « Man U » retiendront aussi le chef d’œuvre de Paul Pogba, auteur d’un quadruplé de passes décisives. Le milieu français est tout simplement le premier joueur de Manchester United à réaliser pareille performance en Premier League. Greenwood (52e) et Fred (68e) ont parfait la soirée idéale vécue par le public d’Old Trafford, qui avait déjà été comblé avant la rencontre en voyant Raphaël Varane fouler la pelouse en sa qualité de néo-Mancunien.

Chelsea et Liverpool, c’est déjà du solide en Premier League

Liverpool s’est aussi fait plaisir. Sur la pelouse du promu Norwich (0-3), les Reds ont procuré de la joie à l’ensemble de leurs troupes. Trois de leurs quatre éléments offensifs ont en effet marqué. Diogo Jota (26e), Roberto Firmino (65e), remplaçant au coup d’envoi, et Mo Salah (74e), qui avait déjà distribué deux passes décisives, se sont distingués. Quant à Virgil van Dijk, récemment prolongé, il a pu effectuer son retour avec Liverpool par une titularisation… et un clean sheet, évidemment.

Roberto Firmino, remplaçant au coup d'envoi, a marqué en sortie de banc contre Norwich (3-0). Icon Sport
Roberto Firmino, remplaçant au coup d’envoi, a marqué en sortie de banc contre Norwich (3-0). Icon Sport

Chelsea n’a pas davantage tremblé. Les Blues se sont visiblement bien remis de leurs émotions de la finale de la Supercoupe d’Europe contre Villarreal, puisqu’ils ont appliqué le tarif maison à un Crystal Palace impuissant (3-0). Marcos Alonso, d’un but sensationnel (27e), Christian Pulisic (40e) et Trevoh Chalobah (58e), prêté à Lorient la saison dernière, ont gâché la première de Patrick Vieira sur le banc des Eagles. Et dire que la nouvelle recrue de Chelsea Romelu Lukaku n’a même pas joué…

Leicester étouffe les Wolves, Watford réussit son retour en Premier League

Dans les autres rencontres de la journée du samedi 14 août, Leicester a lancé son championnat avec brio en dominant Wolverhampton (1-0). L’unique buteur du match ? L’inévitable Jamie Vardy (41e). Le promu Watford a réussi ses retrouvailles avec la Premier League en dominant Aston Villa (3-2), malgré un penalty de Danny Ings inscrit à la 97e minute. Everton a pris le meilleur sur Southampton (3-1), grâce à des buts de Richarlison, Abdoulaye Doucouré et Calvert-Lewin. Enfin, le Brighton d’un Neal Maupay buteur l’a emporté à l’extérieur contre Burnley (1-2).

Toujours la même rengaine avec Jamie Vardy, qui a mené Leicester vers la victoire contre Wolverhampton (1-0). Icon Sport
Toujours la même rengaine avec Jamie Vardy, qui a mené Leicester vers la victoire contre Wolverhampton (1-0). Icon Sport

Arsenal déçoit déjà

Vendredi 13 août, à l’occasion du coup d’envoi de la Premier League, Arsenal avait l’opportunité de repartir du bon pied après sa huitième place de la saison dernière. Raté. Les Gunners se sont fait mâcher par le promu Bentford (2-0). Maladroits devant et toujours aussi fragiles derrière, les hommes de Mikel Arteta sont déjà en difficulté. Et bien loin de leurs ambitions qu’ils espéraient retrouvées…

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires