dans

OM : Un retour en Ligue des champions espéré comme redouté

La C1, pas toujours un bon souvenir pour les Marseillais…

Les joueurs de l'Olympique de Marseille célébrant un but. (Icon Sport)
Les joueurs de l'Olympique de Marseille célébrant un but. (Icon Sport)

Décevant cinquième de Ligue 1 la saison dernière, l'OM est actuellement deuxième du Championnat de France. L'OM, aux portes de la Ligue des champions, devra finir en beauté et bien préparer l'avenir. Plus

À jamais les premiers. Cette phrase revient avec insistance aux abord du Vieux-Port. Pourtant, Marseille, seul club français de l’histoire à avoir soulevé la Ligue des champions, l’a fait il y a près de 30 ans. Une éternité. Souvent humilié en C1 dans un passé proche, l’OM espère néanmoins y retourner la saison prochaine. Mais pour y montrer un visage bien plus conquérant qui colle à son blason.

Une fin de saison à ne pas galvauder

En mai dernier, l’Olympique de Marseille avait terminé la saison à la cinquième place de Ligue 1 on l’a dit, à 18 points du podium et à 23 longueurs du champion, Lille. Un écart abyssal, expliqué notamment par 10 défaites au total et une différence de buts à peine positive. Les Olympiens avaient terminé cet exercice avec 16 victoires au compteur, soit 8 de moins que Monaco et le LOSC, 10 de moins que le PSG. Vous l’aurez compris, hormis une qualification pour la Ligue Europa, les supporters marseillais n’en ont pas tiré grand-chose de positif.

Les joueurs de l'OM (iconsport)
Les joueurs de l’OM (iconsport)

Mais durant l’été, l’OM a laissé du temps à son entraîneur, Jorge Sampaoli, recruté il y a un peu plus d’un an maintenant. Cette saison, les résultats sont intéressants. Les Phocéens sont deuxièmes de Ligue 1, bien partis pour retrouver la Ligue des champions sous peu. Certes, il faudra composer avec plusieurs menaces, principalement Rennes et Nice. Mais les coéquipiers de Dimitri Payet, reversés en Ligue Europa Conférence, peuvent toujours rêver de soulever un trophée en fin de saison. Avec, en prime, un jeu alléchant et tourné vers l’avant. De bon augure pour la suite.

L’OM et le spectre du zéro pointé

Si les travées du stade Vélodrome sont bien remplies et que l’ambiance est au rendez-vous, à l’OM, on n’a pas oublié la campagne de Ligue des champions 2020/2021, vécue telle une traversée du désert. Cinq défaites en six matches, la dernière place d’un groupe C composé de Manchester City, Porto et l’Olympiakos… Si l’on excepte un succès face au club du Pirée, l’OM a été incapable de marquer le moindre but en cinq journées, et n’est même pas parvenu à décrocher une consolante en Ligue Europa. Un terrible naufrage qui s’ajoute à celui de 2013/2014 et le zéro pointé en compagnie du Borussia Dortmund, Arsenal et Naples (6 matches, 6 défaites). Et que l’on souhaite évidemment ne jamais revivre dans les Bouches-du-Rhône.

Mais chaque chose en son temps. Pour l’heure, les hommes de Jorge Sampaoli vont tout faire pour verrouiller cette deuxième place jusqu’à la fin du mois de mai. Tout en négociant au mieux le quart de finale de Ligue Europa Conférence à venir face au PAOK. Ensuite, il s’agira de donner le maximum sur plusieurs gros rendez-vous, comme le Classico au Parc des Princes à la mi-avril. Ou encore, le mois prochain, face à Lyon, à Rennes puis contre Strasbourg. Pour des affiches au parfum d’Europe. En guise de prémices avant le comeback tant attendu, mais redouté, aussi, en Ligue des champions ?

Équipe(s) liée(s) à cet article : Olympique de Marseille (OM)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires