dans

OM : avec Tudor, Dimitri Payet peine à trouver sa place

Il faut sauver le soldat Payet !

Dimitri Payet (au centre) avec son entraîneur Igor Tudor à l'OM (Icon Sport)
Dimitri Payet (au centre) avec son entraîneur Igor Tudor à l'OM (Icon Sport)

Auteur de 46 matches toutes compétitions confondues la saison dernière, Dimitri Payet dispose de beaucoup moins de temps de jeu depuis l'arrivée d'un nouveau coach, Igor Tudor, du côté de l'Olympique de Marseille. Une situation amenée à perdurer ? Plus

Homme fort de l’Olympique de Marseille ces derniers mois, brassard de capitaine en prime, Dimitri Payet était clairement le soldat de Jorge Sampaoli. Mais le départ de l’Argentin a directement porté préjudice au Réunionnais de 35 ans. Ce dernier est moins sollicité par Igor Tudor et a des fourmis dans les jambes. Doit-il se contenter de ce rôle de supersub ou peut-il espérer retrouver une place de titulaire important au fil des semaines ?

Payet, une ode marseillaise en deux temps

Recruté en 2013 par l’Olympique de Marseille en provenance de Lille, Dimitri Payet a passé deux saisons folles. La seconde, il l’a bouclée avec 17 passes décisives en Ligue 1, excusez du peu. Avant de vivre l’expérience anglaise sous les couleurs de West Ham. Malgré un temps de jeu et un rôle intéressants outre-Manche, le natif de Saint-Pierre avait rapidement décidé de faire son comeback à l’OM, en janvier 2017. Un retour qui aura coûté près de 30 millions d’euros aux Phocéens. Mais le jeu en vaut la chandelle.

Dimitri Payet sous les couleurs de l'Olympique de Marseille (Icon Sport)
Dimitri Payet sous les couleurs de l’Olympique de Marseille (Icon Sport)

Depuis qu’il est revenu aux abords du Vélodrome, Payet a disputé près de 230 matches, ponctués par une deuxième place en Ligue 1 à deux reprises et une finale de Ligue Europa. La saison dernière, le Réunionnais a quasiment toujours été titulaire, ne restant sur le banc qu’une seule fois, c’était en Ligue Europa Conférence, en tout début d’exercice, sur la pelouse du Lokomotiv Moscou. Un statut qui tranche singulièrement avec la position actuelle de l’ex-Stéphanois.

Seulement trois titularisations cette saison

Car depuis le début de cette nouvelle saison, Dimitri Payet n’a disputé que le tiers des matches de l’Olympique de Marseille en qualité de titulaire (3/9). À Tottenham, il est resté sur le banc. Contre Lille, on l’a vu s’échauffer avec sérieux, sans jamais pouvoir entrer en jeu. En parallèle, le milieu offensif a débuté avec le brassard de capitaine à Nice, face à Clermont ainsi que devant l’Eintracht Francfort en Ligue des champions. C’est tout. Et ce avec un maigre bilan d’une passe décisive sans avoir fait mouche ne serait-ce qu’une seule fois. Des chiffres inquiétants ?

Interrogé à ce sujet ces derniers jours, Igor Tudor, le nouveau coach marseillais, s’est voulu confiant, expliquant qu’il n’y avait aucun problème entre lui et Dimitri Payet. « Je lui ai expliqué mon plan et il l’a accepté« , avait notamment déclaré le Croate. Autrement dit, le Réunionnais est économisé pour mieux briller. Cela n’a pas porté ses fruits face à Francfort. Mais à 35 ans, Payet le sait, il ne peut plus se permettre de jouer tous les trois jours. À lui de trouver la bonne carburation et de continuer à faire les beaux jours de l’OM… dès que le coach fera appel à lui.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Olympique de Marseille (OM)
Personne(s) lié(s) à cet article : Dimitri Payet
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires