dans

L’arrière-garde du PSG, une forteresse en reconstruction

Un nouveau défenseur central, ça change tout au PSG ?

Marquinhos (de dos) et Sergio Ramos sous les couleurs du PSG (Icon Sport)
Marquinhos (de dos) et Sergio Ramos sous les couleurs du PSG (Icon Sport)

Avec l'arrivée de trois joueurs importants l'été dernier, la défense du Paris Saint-Germain a changé de look. Avec plus ou moins de réussite. Un nouveau renfort imminent fera-t-il le plus grand bien au PSG ? Plus

En recrutant le monument Sergio Ramos, ainsi que les prometteurs Achraf Hakimi et Nuno Mendes, le Paris Saint-Germain espérait disposer d’une défense de classe mondiale sur la saison écoulée. Mais l’Espagnol a pris un abonnement à l’infirmerie, ce qui a quelque peu plombé les plans du PSG. Et après ?

Un vrai vent de fraîcheur sur les côtés

La saison 2020/2021, le Paris Saint-Germain l’avait achevée par un sacre en Coupe de France face à Monaco, au Stade de France. Ce soir-là, le PSG alignait une défense à quatre en charnière centrale Marquinhos et Kehrer. Le côté de gauche revenant à Diallo, le flanc droit à Florenzi. Autant dire que de l’eau a coulé sous les ponts de la Seine. Lors du dernier mercato estival, l’Italien, fraîchement champion d’Europe, est reparti à Rome avant d’être une nouvelle fois prêté, à l’AC Milan cette fois. Le champion d’Afrique sénégalais, lui, reste sur une saison à 12 matches de Ligue 1 dont 10 en qualité de titulaire.

Nuno Mendes, première grosse recrue estivale du PSG (iconsport)
Nuno Mendes, première grosse recrue estivale du PSG (iconsport)

La raison ? Le recrutement d’Achraf Hakimi et de Nuno Mendes. Le latéral droit international marocain, 22 ans au moment de sa signature et l’arrière gauche international portugais, qui venait d’avoir 19 ans, ont vite montré qu’ils avaient l’étoffe pour enchaîner les matches. Même au plus haut niveau. À tel point que Mendes, d’abord prêté, vient d’être acheté par le PSG. Diallo, Bernat, Kurzawa ou encore Dagba n’ont pu que constater les dégâts. Une chose est certaine, ces deux recrues bien senties ont nettement contrasté avec la première année compliquée de Sergio Ramos en France.

Sergio Ramos a déçu, un renfort attendu dans l’axe

Pourtant, sur le papier, dénicher, gratuitement de surcroît, un défenseur central champion du monde, double champion d’Europe, quadruple vainqueur de la Ligue des champions et quintuple vainqueur de la Liga espagnole avec le Real Madrid, avait tout de l’affaire du siècle pour le PSG. Sauf que Ramos, 36 ans, a passé la majeure partie de son temps à guérir de vilaines blessures, principalement au mollet. Ainsi, il n’a disputé qu’une douzaine de matches de Ligue 1, aucun en C1, là où son expérience était vivement attendue. Heureusement pour Paris, Presnel Kimpembe, un temps évoqué ailleurs, a répondu présent aux côtés de l’indéboulonnable Marquinhos. Cet été, le club de la capitale devrait assurer ses arrières.

Certes, Sergio Ramos a disputé cinq des six dernières journées de Ligue 1 dans leur intégralité. Mais avec un physique aussi fragile, le PSG ne peut pas se permettre de se priver d’une alternative de luxe. Milan Skriniar, le Slovaque aux plus de 200 matches avec l’Inter Milan, plaît beaucoup aux dirigeant parisiens. Le joueur de 27 ans est-il le chaînon manquant du club de la capitale ? Une chose est certaine, le Paris Saint-Germain a bien amorcé sa reconstruction en défense. À lui de terminer le travail désormais.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Paris Saint-Germain (PSG)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires