dans

L1 : les Merlus sortent de la tempête et marchent sur l’eau

La vraie bonne surprise ?

Le FC Lorient a parfaitement lancé sa saison de Ligue 1 (Icon Sport)
Le FC Lorient a parfaitement lancé sa saison de Ligue 1 (Icon Sport)

Deux fois seizième de Ligue 1 depuis son retour au sein de l'élite, le FC Lorient va-t-il vivre une saison bien plus tranquille ? Sa réussite estivale laisse en tout cas entrevoir de très belles perspectives. Plus

Si l’on excepte une déroute à Lens, le FC Lorient réalise une superbe entame de saison en Ligue 1. Les Merlus, habitués à souffrir jusqu’au bout pour décrocher leur maintien, occupent actuellement une séduisante cinquième place après six journées. Ils ont notamment frappé d’entrée sur la pelouse de Rennes dans le derby breton avant de terrasser Lyon il y a peu. La belle histoire est-elle amenée à durer ?

Régis Le Bris fait -déjà- oublier Christophe Pélissier

À la fin du mois de juin dernier, un peu à la surprise générale, Christophe Pélissier a quitté ses fonctions d’entraîneur de l’équipe première du FC Lorient. Le natif de Revel était parvenu à faire retrouver la Ligue 1 aux Merlus, avant de les aider à se maintenir deux fois de suite. Pour lui succéder, les dirigeants lorientais ont immédiatement opté pour la solution interne. Ainsi, c’est Régis Le Bris, dix ans de moins que son prédécesseur, qui a été amené à prendre la suite.

Les supporters de Lorient ont le sourire après six journées (Icon Sport)
Les supporters de Lorient ont le sourire après six journées (Icon Sport)

L’ancien défenseur de Rennes et Laval, ex-international U18 français, avait rejoint Lorient en 2012. D’abord pour encadrer les jeunes. Puis l’équipe réserve. Avant d’entrer dans la cour des grands cet été. Pour l’heure, le discours semble passer auprès du vestiaire puisque l’écurie du Morbihan occupe une superbe cinquième place, avec le même nombre de points que sa dernière victime en date, l’Olympique Lyonnais. Mais au-delà des résultats, c’est aussi l’envie et la manière qui ne peuvent qu’inciter le public du Moustoir au plus grand optimisme.

Lorient s’est déjà offert Rennes, Ajaccio et Lyon

On le disait, le seul vrai bémol de ce début de saison côté lorientais, c’est cette lourde défaite du côté de Lens avec cinq buts encaissés (5-2). Pour le reste, difficile de reprocher quoi que ce soit aux hommes de Régis Le Bris. Malgré les départs de joueurs majeurs comme Armand Laurienté ou Thomas Monconduit, l’équipe est bien équilibrée. Devant, Terem Moffi, 8 buts en 37 matches la saison passée, en est déjà à 5 réalisations au bout de 6 journées. C’est clairement l’homme fort de Lorient cet été.

À ses côtés, le jeune Dango Ouattara, international burkinabé de 20 ans, est peut-être en train de vivre la saison de la confirmation avec ses 2 buts et 3 passes décisives. Sans oublier le régional de l’étape, Enzo Le Fée, international Olympique français, né à Lorient et auteur d’un but splendide face à l’OL. Vous l’aurez compris, les Bretons s’appuient sur leur jeunesse et son culot pour renverser des montagnes. Ce qui leur a notamment permis de battre Rennes, Lyon et Ajaccio d’entrée, rien que ça. Le voisin nantais et Auxerre sont prévenus, avant la trêve internationale, les Merlus voudront surfer sur la vague du succès. Encore un peu.

Équipe(s) liée(s) à cet article : FC Lorient
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires