dans

Junior Sambia : le retour étincelant d’un miraculé du Covid à Montpellier

Une véritable bouffée d’air frais, ce Junior Sambia

Junior Sambia, le retour étincelant d'un miraculé - Icon Sport

Junior Sambia s'est récemment distingué avec Montpellier en marquant un magnifique coup franc direct contre Bordeaux (3-1), dimanche 21 mars. Difficile de croire qu'il était encore en coma artificiel il y a près d'un an après avoir contracté le Covid-19... Plus

Il y a près d’un an, Junior Sambia était sévèrement touché par le Covid-19, et passait près de la mort à seulement 24 ans. Depuis, le guerrier de Montpellier a retrouvé le chemin des pelouses. Où il ne se contente pas de tenir sobrement sa place, en attendant de retrouver l’intégralité de ses moyens physiques. Non, le latéral droit français semble presque plus étincelant que jamais. La preuve avec le superbe coup franc direct qu’il a inscrit contre Bordeaux (3-1), dimanche 21 mars.

L’éclair de Junior Sambia contre Bordeaux

La scène se déroule à la 35e minute, dimanche 21 mars au stade de la Mosson de Montpellier. Les locaux sont menés au score par les Girondins de Bordeaux, qui ont ouvert le score quelques minutes plus tôt grâce à un but Hwang-Ui-jo. Montpellier bénéficie alors d’un coup franc, à environ 25 mètres du but adverse. Qui va le tirer ? Téji Savanier ou Florent Mollet sont bien sûr les candidats naturels. Mais c’est Junior Sambia, le latéral droit, qui prend le ballon avec autorité. Quelques pas d’élan et un boulet de canon dans la lucarne plus tard, les Montpelliérains viennent de revenir au score. Ils s’imposeront finalement 3-1. Sur la frappe, Benoît Costil, le gardien international français, n’a même pas eu le temps d’esquisser un mouvement.

Junior Sambia, la montée en puissance

Huitième à égalité avec Rennes et un point derrière Marseille, le MHSC peut rêver d’Europe. Et c’est en partie grâce à Junior Sambia. C’est déjà sur coup franc que le jeune Français avait inscrit son premier but pour Montpellier, contre Toulouse, le 20 janvier 2018. Au sein de l’équipe, sa qualité de pied ne fait plus de doute.

Junior Sambia pourrait être le facteur X de Montpellier pour la fin de la saison. Icon Sport

Recruté en Ligue 2 à Niort en 2018, Junior Sambia est monté en puissance au cours de ces dernières rencontres. Après avoir été un joueur mi-couteau suisse, mi-joker, qui ne trouvait pas forcément sa place dans l’effectif, ballotté d’un poste à l’autre, il s’est imposé au poste de piston droit. Auteur d’un but et cinq passes décisives cette saison, il pourrait bien être l’élément clé pour les ambitions du club héraultais d’ici la fin de la saison. Et ça ressemble à un miracle, tant le joueur semblait tellement loin des préoccupations du football il y a encore peu de temps.

Placé en réanimation en 2020

En avril 2020, Junior Sambia est admis à l’hôpital pour ce que les médecins pensent alors être une gastro-entérite sévère. Dans le contexte sanitaire, des suspicions sur une possible contamination au Covid-19 apparaissent rapidement. Si un premier test se révèle négatif, ses fonctions respiratoires se dégradent et le footballeur est placé plusieurs jours en coma artificiel.

« Je n’arrivais plus à respirer. C’était la catastrophe. J’ai eu peur.  »

Junior Sambia à 20Minutes

S’il sort finalement du service réanimation après plusieurs jours de frayeur, c’est le premier footballeur professionnel français à se retrouver dans une situation aussi grave. Et comme il l’explique aujourd’hui, c’est en partie son cas, emblématique, qui a contraint les instances du football français à mettre fin à la dernière saison de Ligue 1 de façon anticipée. « Je suis l’une des causes de l’arrêt définitif en France« , martelait-il à 20 Minutes.

Junior Sambia peut courir de nouveau – Icon Sport

Aujourd’hui, Junior Sambia veut tourner la page. Le joueur né à Lyon ne veut pas être résumé à ce triste épisode sanitaire. « J’aimerais ne plus en parler, j’aimerais que l’on ne me parle que de football« , a-t-il ainsi confié récemment au quotidien local Midi Libre. Et s’il continue à marquer de superbes coups francs comme celui contre Bordeaux, le joueur mettra bientôt tout le monde d’accord sur ce point ! De quoi donner une vraie bouffée d’oxygène à son club et à sa carrière.

Personne(s) lié(s) à cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La France n’est plus championne du monde… de la valeur marchande !

Zlatan Ibrahimović de retour en sélection suédoise : il fond en larmes en évoquant ses enfants