dans

Il y a cinq ans, Neymar rejoignait le Paris Saint-Germain

Un jour historique pour les supporters parisiens.

Neymar, aux côtés de Nasser Al-Khelaïfi lors de sa présentation au Parc des Princes, le 05 août 2017. Icon Sport
Neymar, aux côtés de Nasser Al-Khelaïfi lors de sa présentation au Parc des Princes, le 05 août 2017. Icon Sport

Cela fait désormais cinq ans que Neymar Jr a posé ses valises à Paris pour rejoindre le PSG, contre la somme de 222 millions d'euros. Certainement le transfert du siècle. Plus

Neymar souffle sa cinquième bougie

Cinq ans. Cinq ans que le Paris Saint-Germain compte dans ses rangs Neymar. Autant de temps que l’international brésilien danse et s’amuse (pas toujours) sur les pelouses de Ligue 1. C’est au terme d’un feuilleton dantesque que le numéro 11 du FC Barcelone décidait de quitter la Catalogne pour relever un nouveau défi. Le PSG, de son côté, déboursait 222 millions d’euros – montant de sa clause libératoire – pour celui que Nasser al-Khelaïfi considérait comme « le meilleur joueur du monde ».

Il faut dire que le Brésilien restait sur une belle saison avec le Barça, et notamment sur une prestation de haut vol en Ligue des champions contre ce même Paris Saint-Germain. Tout le monde s’accordait alors à dire que la remontada, c’était Neymar. C’est donc à 25 ans que débarquait au Parc des Princes. Pour relever un nouveau challenge, celui d’emmener le PSG sur le toit de l’Europe, comme il l’avait fait deux ans plus tôt avec le Barça.

Des débuts fracassants avant les blessures

Neymar en Ligue 1. Oui, c’est à Guingamp que le Brésilien avait fait ses grands débuts, et avait mis les petits plats dans les grands. Un but et une passe décisive, rien que ça. Pour sa grande première au Parc, Neymar avait fait encore plus fort contre le TFC lors de la large victoire parisienne (6-2). Deux buts, deux passes décisives, dont un chef-d’œuvre absolu pour gagner un peu plus le cœur des supporters.

Neymar, pas épargné par les blessures depuis son arrivée au PSG. Icon Sport
Neymar, pas épargné par les blessures depuis son arrivée au PSG. Icon Sport

Sauf que généralement, les débuts se passent souvent bien. C’est après que cela se complique. Et le Brésilien l’a appris à ses dépens. Blessé à la cheville contre l’Olympique de Marseille à quelques jours du match crucial contre le Real Madrid en huitième de finale, Neymar a finalement manqué le rendez-vous. La mélédiction se répètera en 2019, avant le match retour contre Manchester United et une nouvelle remontada subie par les Parisiens. En octobre 2019, le Brésilien n’avait joué que 50% des rencontres disputées par le PSG. Une statistique qui fait mal.

Envies de départ et Final 8

Et une statistique qui lui a également valu de nombreuses critiques de la part des supporters parisiens. Et pour cause. À l’été 2019, Neymar est tout proche d’un retour au Barça, et ne cache pas ses envies de départ. Condamné à rester, il est conspué et insulté au Parc des Princes à son retour avant de répondre d’une sublime retournée pour donner la victoire aux siens contre Strasbourg. Le numéro 10 reconnaissait lui-même avoir eu envie de partir avant de promettre de tout donner pour le maillot rouge et bleu.

Neymar et le PSG, si proche du but en 2020, en Ligue des champions. Icon Sport
Neymar et le PSG, si proche du but en 2020, en Ligue des champions. Icon Sport

Et alors que la COVID a freiné les ardeurs parisiennes, c’est à l’été 2020 que le PSG a été tout proche de réaliser son rêve de soulever la Ligue des champions, avec Thomas Tuchel. Après un grand Final 8, Paris et Neymar sont finalement tombés en finale contre le Bayern Munich. Mais le rêve était là, palpable, presque visible devant eux. Un signe, sans doute, que le PSG était sur la bonne voie.

Parisien jusqu’en 2027

D’autant qu’à côté de lui évolue le plus grand talent français de ces dernières années : Kylian Mbappé. Et qu’à ce duo allait s’ajouter Leo Messi quelques mois plus tard, à l’été 2021. Mais le sort s’acharne sur Neymar. Ses adversaires, aussi, peut-être. Blessé sous la neige de Saint-Etienne, le Brésilien est encore sur le flanc plusieurs semaines, et manque le huitième de finale aller de Ligue des champions contre le Real Madrid. Pas le retour, en revanche. Et cette nouvelle remontada express lui vaudra les sifflets du Parc des Princes lors du match d’après, face aux Girondins de Bordeaux.

Pour autant, Neymar est habitué et pas vraiment perturbé. La pression fait partie de son quotidien depuis son plus jeune âge, et sait comment la gérer. À 30 ans, il ne changera pas. Il restera aussi génial que frustrant, aussi talentueux qu’énervant. Et si le PSG n’est plus vraiment fermé à un départ de son joueur, lui semble retrouver petit à petit son meilleur niveau. Désormais, c’est jusqu’en 2027 que Neymar est lié au PSG. Cinq années pour montrer qu’il peut encore apporter.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Paris Saint-Germain (PSG)
Personne(s) lié(s) à cet article : Neymar (Neymar da Silva Santos Júnior)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires