dans

FC Metz : L’Europe en point de mire pour le club grenat ?

La (très) belle surprise de Ligue 1 cette saison

Aaron Leya Iseka, l’attaquant du FC Metz, participe à la magnifique saison du club grenat. Photo Icon Sport
Aaron Leya Iseka, l’attaquant du FC Metz, participe à la magnifique saison du club grenat. Photo Icon Sport

Le FC Metz renaît. Le club grenat, habitué à faire l'ascenseur entre la Ligue 1 et la Ligue 2, se bat cette saison pour une place en Coupe d'Europe. Cela fait plus de vingt ans que le club mosellan n'y a plus mis les pieds ! Retour sur la belle épopée du FC Metz depuis le début de la saison, à l’heure de défier Angers ce mercredi 3 mars en Ligue 1. Plus

Où s’arrêtera Metz ? C’est une question que l’on peut se poser après la victoire des Grenats face à Bordeaux (2-1) lors de la dernière journée de Ligue 1, samedi 27 février. Grâce à ce deuxième succès d’affilée à l’extérieur, le club est provisoirement cinquième du championnat. De quoi légitimement rêver d’une qualification en Ligue Europa à la fin de la saison…

Alexandre Oukidja, Boubakar Kouyaté et John Boye sont certains des artisans de l'excellente saison du FC Metz
Alexandre Oukidja, Boubakar Kouyaté et John Boye sont parmi les artisans de l’excellente saison du FC Metz. Photo Icon Sport

Frédéric Antonetti ne veut pas se projeter

Surprise du championnat avec le RC Lens (sixième), le FC Metz occupe actuellement la cinquième place qualificative pour les barrages de Ligue Europa. Le club grenat devance notamment des pointures de Ligue 1 comme l’Olympique de Marseille, Montpellier et Rennes. Au train où vont les choses, il n’est pas impossible de voir les Messins dans la peau d’un qualifié européen à la fin de la saison. Il faut dire que depuis le début de l’année, seuls Monaco (0) et Lille (1) ont perdu moins de matches que le club lorrain (cinq victoires, trois nuls et deux défaites).

Si les rêves d’Europe du FC Metz sont légitimes, l’entraîneur Frédéric Antonetti, lui, ne se projette que sur la réception d’Angers, ce mercredi 3 mars. Il faut dire qu’il a raison d’être prudent, son club ne possédant pas beaucoup d’avance sur ses poursuivants. Septième à deux points de Metz, l’Olympique de Marseille garde une longueur d’avance avec son match en retard à disputer.

L’Europe ? Je me concentre sur le match d’Angers (mercredi 3 mars), qui va être difficile. Et puis on verra après. Tout reste possible. On a la confiance en plus. Je pense qu’on est maintenu, à onze journées de la fin.

Frédéric Antonetti en conférence de presse
Twitter

Une longue attente pour les supporters

Si Metz et l’ensemble des supporters se mettent à rêver d’une qualification pour l’Europe, c’est que la dernière campagne remonte à longtemps. En effet, la dernière fois que le FC Metz a disputé la Coupe UEFA, c’était lors de la saison 1998-1999. Des émois européens qui remontent à plus de deux décennies. Une autre époque.

Il faut dire que depuis quelques années, le club était plutôt habitué à faire l’ascenseur Ligue 1-Ligue 2, plutôt que de squatter les premières places du classement. C’est sûrement pour cette raison que le défenseur Thomas Delaine et ses coéquipiers souhaitent tout faire pour ne rien regretter.

Thomas Delaine. Icon Sport
Thomas Delaine. Icon Sport

On prend conscience qu’on est une équipe qui compte. Quelque part, on commence à nous craindre un peu. Si on a une opportunité, on ne va pas se priver

Le défenseur de Metz, Thomas Delaine

Équipe(s) liée(s) à cet article : FC Metz
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires