dans

Face au PSG, l’OL et Peter Bosz sont déjà sous pression

Une affiche aux lourdes conséquences ?

Christophe Galtier et Peter Bosz, entraîneurs respectivement du PSG et de l'OL (Icon Sport)
Christophe Galtier et Peter Bosz, entraîneurs respectivement du PSG et de l'OL (Icon Sport)

Après deux défaites de rang, l'Olympique Lyonnais s'attaque au Paris Saint-Germain ce dimanche 18 septembre 2022 en Ligue 1 (20h45). Pour un vrai match à quitte ou double pour l'OL, assurément. Plus

Privé de coupe d’Europe cette saison, l’Olympique Lyonnais sait qu’il ne devra pas se manquer une seconde année de suite. Pourtant, après sept journées de Ligue 1, le moral n’est pas au beau fixe pour les joueurs de Peter Bosz, qui restent sur deux défaites et qui devraient avoir fort à faire à l’occasion de la réception du Paris Saint-Germain. Quel visage l’OL va-t-il nous montrer devant la référence du football français ?

Deux défaites qui font mal à l’OL

Pas forcément brillant face à l’AC Ajaccio d’entrée (2-1), à Reims (1-1) ou devant Auxerre (2-1), l’Olympique Lyonnais avait en revanche montré de très belles dispositions offensives devant Troyes (4-1) et surtout Angers (5-0). Le retour d’Alexandre Lacazette devant, 4 buts et 1 passe décisives en l’espace de 7 journées de Ligue 1, n’est clairement pas étranger à cela. Avec 16 buts marqués cet été, l’OL possède la troisième meilleure attaque du Championnat de France, derrière son futur adversaire, le PSG et, plus surprenant, Montpellier.

Alexandre Lacazette fait beaucoup de bien à l'OL depuis son retour (Icon Sport)
Alexandre Lacazette fait beaucoup de bien à l’OL depuis son retour (Icon Sport)

Avec un bilan de 13 points en 5 matches, tous les voyants semblaient au vert pour les hommes de Peter Bosz, au moins d’un point de vue comptable. Sauf qu’en une semaine, tout ou presque a volé en éclats. Les Gones ont d’abord pris l’eau chez les Merlus de Lorient (3-1). Avant de rompre à nouveau, certes sans démériter, du côté de Monaco (2-1). Désormais, c’est un Lyon meurtri et revanchard qui s’apprête à affronter le Paris Saint-Germain. Sur le papier, l’affiche est de qualité. En sera-t-il autrement sur le pré ?

Le PSG au meilleur ou au pire des moments ?

Concrètement, cet OL- PSG est un peu à quitte ou double pour Corentin Tolisso et ses coéquipiers. Soit on aura droit à une « très bonne surprise« , comme l’annonçait le président Jean-Michel Aulas il y a quelques jours. Soit l’écurie du Rhône se dirigera vers une troisième défaite consécutive. Et abordera ainsi la trêve internationale en plein spleen, alors que se profile un périlleux déplacement à Lens dès la reprise.

Pour l’heure, seule l’AS Monaco est parvenue à tenir en échec le Paris Saint-Germain cette saison. Un PSG qui, sous l’ère Galtier, a déjà marqué 34 buts en l’espace de 10 matches officiels. Terrifiant. La saison dernière, l’OL avait largement rivalisé avec les Parisiens, s’inclinant à la 93e minute, sur penalty, au match aller au Parc des Princes (2-1). Avant d’obtenir un bon résultat nul à la maison début janvier. Les Parisiens, qui enchaînent les matches tous les trois jours et qui reviennent d’un long déplacement en Israël, sauront-ils faire le job pour rester sur le toit de la Ligue 1 ? Peter Bosz, lui, résistera-t-il à la tempête en cas de nouveau naufrage ? Verdict peu après 22h30.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Olympique lyonnais (OL), Paris Saint-Germain (PSG)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires