dans

Exclu, Torchut : « Messi ? Il y a un décalage entre ce qu’on peut imaginer de lui et la réalité »

Un journaliste témoigne !

Lionel Messi se raconte dans une biographie / Icon Sport
Lionel Messi se raconte dans une biographie / Icon Sport

Journaliste à France Football, Florent Torchut connait très bien Lionel Messi pour l'avoir rencontré à trois reprises. Il en a tiré une biographie (éditions Solar) remplie de nombreux témoignages atour de la « Pulga ». Plus

Après avoir rencontré Lionel Messi plusieurs fois, qu’est-ce qui t’a donné envie de faire un livre à son sujet ?

« Pour moi, ce fut une évidence. L’éditeur a été très vite intéressé par le sujet de Messi. En effet, je suis un Français qui a vécu beaucoup de temps en Argentine, à l’époque où il gagnait des Ballons d’Or et où il était au summum de sa carrière. Puis, j’ai rejoint Barcelone où j’ai pu voir les dernières années de Messi là-bas en Catalogne. J’ai également suivi son transfert à Paris. Faire un livre qui compile tout ce que j’ai récupéré depuis des années serait intéressant. Du coup, il y a pas mal d’anecdotes autour de lui et on découvre aussi sa personnalité avec tous les entretiens réalisés. J’ai récupéré des photos auprès de son entourage, mais aussi des photos d’enfance, avec ses parents, à Noël ou avec ses coéquipiers. J’avais beaucoup de matière première concernant Messi et voulais que les gens comprennent qui est vraiment ce joueur ».

Lionel Messi, comment est-il dans le privé et en entretien ?

« Messi est un peu comme on peut l’imaginer. Un homme qui est assez timide même si elle n’est pas maladive. Il a une personnalité pas forcément expansive, mais sait aussi être très calme, sympathique et agréable. Un joueur qui a des choses à dire, beaucoup plus que l’on peut le penser. D’ailleurs, certaines personnes ont pu faire croire qu’il avait un manque d’intelligence. C’est juste un mythe crée. Tout le monde veut le comparer à Maradona ou Ronaldo. Un joueur comme lui avec un tel palmarès a forcément du caractère, de la personnalité. Messi, ce n’est pas une personne qui parle beaucoup, mais quand il parle, on l’écoute. Un joueur respecté dans le milieu. En effet, il y a des choses qui l’intéressent moins comme l’environnement autour du foot. Cependant, dès qu’on parle de ballon, ses yeux s’illuminent. Il y a un décalage entre ce qu’on peut imaginer de lui et la réalité »

Lionell Messi en entretien avec Florent Torchut /  Franck Seguin (l’Équipe)
Lionell Messi en entretien avec Florent Torchut / Franck Seguin (l’Équipe)

Tu es le dernier à avoir interrogé Diego Maradona, un souvenir de cet entretien ?

« J’en garde un souvenir exceptionnel. J’ai essayé de l’avoir en interview pendant plus de 10 ans. Cela a commencé quand j’ai commencé à travailler en Argentine en 2009. Maradona était sélectionneur du pays. Aussi, nous nous sommes croisés à des conférences de presse, mais jamais à moins de deux mètres. À l’occasion de ses 60 ans, France Football souhaitait faire un numéro spécial et m’a confié cette mission de l’interviewer. Diego a été séduit par l’idée et a même été sensible. En effet, France Football représentait sa jeunesse et avait été un des premiers à l’avoir suivi en Argentine. L’interview avec lui, c’est la pointe de l’iceberg. En effet, ce furent des mois de négociation. Pendant plus d’un mois, j’étais tous les jours chez moi à attendre un appel ou à relancer. Puis un jour, sa femme m’appelle et me donne le feu vert. L’interview dura 13 minutes. Je me souviens d’un Maradona assez fatigué, mais toujours vif, espiègle. Il me disait combien pour lui, c’était un bonheur d’être reconnu, acclamé dans tous les stades. Avoir rendu fier les Argentins le rendait également heureux. Maradona, c’était un génie sur le terrain et pour sortir des phrases incroyables ».

En plus de Maradona et Messi, tu as rencontré Di Maria, Aguero, Suarez, lequel t’as le plus surpris en entretien ?

« Je ne dirais pas surpris, Par exemple, Suarez est un super mec. Tout le contraire de qu’on peut voir parfois sur le terrain. Suarez, c’est une personne entière, gentille aussi. Je l’avais interrogé avant la remontada contre le PSG. On avait abordé le match retour. Je me souviens de sa conviction sur le fait de renverser la situation au match retour. Di Maria, Aguero aussi ont été très abordables. Ce sont tous des super gars ».

Quel constat fais-tu de la saison de Messi à Paris ?

« Je pense que ce n’est pas une saison satisfaisante d’un joueur de la dimension de Messi. Même s’il est un des meilleurs passeurs du championnat. Néanmoins, Messi est efficace, impliqué dans des buts ou même dans des passes clés. Globalement, il a fait des assez bons matchs, d’autres moins bien. Dire que sa saison est mauvaise, je ne suis pas d’accord. Il ne faut pas oublier, le changement de club et de vie. Messi, c’était 21 ans à Barcelone donc forcément cela a joué. Il a une adaptation qui prend du temps et ne peut que s’améliorer. Je suis plutôt confiant sur la suite de son aventure au PSG. Sa position sur le terrain n’est pas la même qu’à Barcelone. Avec Neymar et Mbappé dans l’équipe, c’est compliqué d’avoir trois joueurs devant le but. Messi a tendance à décrocher puis à se mettre derrière eux. Du coup, il est moins souvent devant le but. Son but contre Lorient en témoigne ».

Selon toi, comment a-t-il réagi aux sifflets à son encontre ?

« Je n’ai pas compris les sifflets. Clairement, le premier affecté par ses performances, c’est lui. Le premier qui veut changer les choses, c’est lui. Le siffler, c’est plus l’enfoncer que l’aider. Je sais que ces sifflets l’ont affecté. D’un côté, il a compris. Globalement, ses performances et celles du club ne sont pas à la hauteur de ce qu’on pouvait espérer avec l’élimination en Champions League. Messi, il est dans l’idée de changer la situation. Ce n’est pas un joueur très combatif sur des ballons défensifs à la différence des ballons offensifs. C’est un joueur qui garde son énergie pour la créativité ».

Messi va-t-il rester à Paris la saison prochaine malgré l’échec en Champions League ?

« Oui, il va rester à Paris. J’en suis quasiment persuadé. Messi a l’objectif de réussir de belles choses avec le PSG et ne veut pas rester sur cet échec. C’est une première saison décevante. Il a également un contrat avec le PSG qui a parié sur lui. On l’a vu avec le Barça ainsi qu’en sélection argentine, il y a eu des hauts puis des bas. À chaque fois, c’est un joueur qui a relevé la tête. Aussi, on peut s’attendre à une meilleure saison de sa part l’année prochaine ».

Personne(s) lié(s) à cet article : Lionel Messi
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires