dans

Exclu Foot11, Steinberger : « Olivier Rouyer était un coach proche de ses joueurs »

Un ancien joueur se souvient !

Olivier Rouyer, le consultant de la chaine l’Équipe / Icon Sport
Olivier Rouyer, le consultant de la chaine l’Équipe / Icon Sport

Olivier Rouyer a entrainé le FC Neudorf dans les années 80 avant de devenir plus tard un consultant reconnu d'abord sur Canal + puis sur la chaine l’Équipe. Pour Foot11, Dominique Steinberger s'est exprimé sur leur rencontre. Plus

Avant d’entrainer les garçons, mais aussi les filles au FC Vendenheim, Dominique Steinberger a eu une carrière de joueur qui l’a conduit à l’époque à la D3 et D4 au niveau national. L’occasion pour lui de croiser un certain Olivier Rouyer qui est devenu son entraineur.

Les débuts de Dominique Steinberger et la rencontre avec Olivier Rouyer

« J’ai commencé au FC Neudorf et pris ma première licence à l’âge de 6 ans. J’ai évolué plus tard en équipe première. À cette époque, l’équipe jouait en championnat de France en Division 4, On a également fait une pige en 3e division. Le président du club voulait un coach un peu renommé. Olivier Rouyer a été choisi comme entraineur-joueur »

Olivier Rouyer ancien coach de Neudorf devenu consultant / Icon Sport
Olivier Rouyer ancien coach de Neudorf devenu consultant / Icon Sport

 » Je me rappelle de mon premier match. Aussi, j’étais jeune, j’avais 17 ans. Je garde un souvenir extraordinaire de mon premier match en Division 4. En plus de cette rencontre, ce fut un derby contre l’AS Strasbourg. Aussi, Olivier Rouyer était alors mon coach. Le deuxième souvenir, c’est le match de Gambardella contre Sochaux. A Sochaux, il y avait plusieurs joueurs qui ont fait une très grosse carrière comme Stéphane Paille, Franck Sauzee, Franck Sylvestre ou Gilles Rousset. On avait perdu 4/0. Néanmoins, il y avait beaucoup de fierté car on a rencontré de superbes joueurs « 

Olivier Rouyer, l’entraineur qui est devenu consultant

Olivier Rouyer a fait débuter Dominique Steinberger (2e en partant de la droite en blanc) / DR
Olivier Rouyer a fait débuter Dominique Steinberger (2e en partant de la droite en blanc) / DR

 » Humainement, c’est quelqu’un de très bien. Aussi, il a su créer dans l’équipe une bonne ambiance. En outre, il était très proche des joueurs et était avec nous dans les vestiaires. Il n’y avait pas de séparation entre le staff et les joueurs comme cela se fait aujourd’hui. Aussi, Olivier avait une communication très facile, on pouvait échanger avec lui. Il a amené au niveau sportif de la rigueur. Plus de contenu dans les séances. Un regard un peu plus professionnel sur l’approche des matchs. Aussi, j’en garde plutôt un bon souvenir « 

«  Olivier Rouyer comme tous mes entraîneurs m’ont apportés quelque chose. J’ai démarré très tôt ma carrière d’entraîneur. Aussi, j’ai commencé à coacher à partir de 14 ans. Olivier Rouyer était un bon entraîneur. Il me semble qu’à cette époque, il commençait sa carrière d’entraîneur. Il m’a apporté de la rigueur et un regard sur la préparation de match et sur la compétition « 

L’attachement au Racing Club de Strasbourg

« Mes premiers souvenirs d’enfant, c’était à la Meinau. J’ai également connu la Meinau quand j’ai entrainé les filles de Vendenheim. Nous y avons joué quelques matchs. J’avais dans la tête de devenir un joueur pro. Bizarrement quand cette possibilité est arrivée, j’ai dit non. D’ailleurs le Racing voulait me recruter à l’âge de 15 ans et m’avait proposé un contrat d’aspirant pro. Je ne l’ai jamais signé. Je me vois dans la salle à manger avec le recruteur du Racing et mes parents. Avec le recul, je pense qu’ils auraient pu un peu m’aider dans ma décision. C’est un regret dans ma carrière encore aujourd’hui de ne pas avoir signé. À mon époque, il n’y avait pas mal de rivalités entre le Racing et les petits clubs. Aussi, le Racing recrutait les meilleurs joueurs dans les clubs voisins. J’ai peut-être été victime de cela. J’étais bien avec mes amis au FC Neudorf. »

Personne(s) lié(s) à cet article : Olivier Rouyer
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires