dans

Euro 2020 : la Suède s’en sort face à la Slovaquie (1-0)

Les Slovaques se sont écroulés après la pause…

Emil Forsberg a inscrit le seul but du match, sur penalty, pour la Suède. Icon Sport
Emil Forsberg a inscrit le seul but du match, sur penalty, pour la Suède. Icon Sport

Apathique en première période, la Suède est montée en puissance après la pause pour décrocher une victoire précieuse face à la Slovaquie (1-0), ce vendredi 18 juin. Les partenaires de Marek Hamšík, qui avaient l'occasion de valider leur qualification pour les huitièmes de finale, devront retenter leur chance face à l'Espagne lors de la dernière journée. Les Suédois, eux, prennent provisoirement la tête du groupe E en attendant le résultat de la Roja face à la Pologne, ce vendredi soir. Plus

La Suède a remis les pendules à l’heure, et heureusement. Sans inspiration en première période et totalement amorphe, la nation scandinave a repris vie après la pause pour réussir à s’imposer face à la Slovaquie (1-0), ce vendredi 18 juin. Après 45 premières minutes de très bonne facture, la Národný tím n’a pas tenu la distance, elle qui avait l’occasion de se qualifier pour les 8es de finale en cas de victoire après son succès initial face à la Pologne (2-1). La Suède, elle, accroche une première victoire après son match nul contre l’Espagne (0-0) et prend même provisoirement la tête du groupe E.

La Suède atone, la Slovaquie fringante

Au coup d’envoi, la Suède tente de prendre les choses en main. Mais les Blågult n’ont aucune solution face au bloc slovaque. Bien regroupés, les partenaires de Marek Hamšík sont en marquage individuel et suivent tous les hommes en jaune à la trace. Seul Emil Forsberg, grâce à sa finesse technique, parvient de temps à autre à se sortir du marquage. Mais ses passes manquent ensuite de précision pour créer du danger. Les Suédois semblent complètement apathiques, incapables de faire frissonner les coéquipiers du roc Milan Škriniar. Le latéral gauche Augustinsson a alors la bonne idée de se proposer plus haut sur le terrain. Son bon centre aboutit à la seule occasion suédoise de la première période. Une piste à explorer…

La Suède a semblé avoir les jambes très lourdes en première période. Icon SPort
La Suède a semblé avoir les jambes très lourdes en première période. Icon SPort

Les Slovaques, à l’inverse, sont frais comme des gardons. Les éléments offensifs virevoltent entre les lignes, les contrôles et les passes sont dynamiques et tranchants… La Národný tím se permet même de prendre le volant peu avant la demi-heure de jeu. Sur attaque placée, la sélection de Štefan Tarkovič parvient facilement à se rapprocher des cages de Robin Olsen (30e, 35e, 43e). Hamšík plane sur la rencontre dans son rôle de chef d’orchestre, Mak se faufile comme un serpent sur son aile gauche, Duda brille dans son rôle de faux n°9…

Marek Hamšík a été brillant dans son rôle de chef d'orchestre. Icon SPORT
Marek Hamšík a été brillant dans son rôle de chef d’orchestre. Icon SPORT

Les Slovaques s’écroulent, les Suédois en profitent

Au retour des vestiaires, cependant, la Slovaquie accuse le coup physiquement. La Národný tím baisse complètement pied, à l’image de son capitaine Hamšík, obligé de laisser sa place. La Suède en profite pour s’affirmer. Les hommes de Janne Andersson remarquent qu’ils sont plus forts dans le jeu aérien, et commencent à envoyer de plus en plus de javelots dans la surface slovaque. Augustinsson s’impose de la tête (grosse parade de Dubravka), Danielson et Isak aussi (un poil au-dessus de la barre). Le « nouveau Zlatan Ibrahimovic » fait plus qu’honneur à son surnom en signant un rush tout en puissance et en technique, et frôle le 20/20 en butant sur l’intraitable Dúbravka (71e).

Face à cette Slovaquie émoussée physiquement, la Suède doit enfoncer le clou. Et c’est ce que le sélectionneur suédois Janne Andersson fait très judicieusement, en lançant des hommes frais en attaque. Coaching gagnant, puisque l’entrant Quaison provoque un penalty en se montrant plus vif que la défense et le gardien slovaque, fautif. Sans trembler, Forsberg transforme d’une magnifique tentative (1-0, 77e). Sans jus malgré un sursaut d’orgueil, les Slovaques doivent regarder leur adversaire empocher une victoire précieuse. Ils devront chercher leur qualification contre l’Espagne, mercredi 23 juin. La Suède, elle, tentera de faire de même contre la Pologne le même jour.

La fiche du match

Suède 1 – 0 Slovaquie

But : Forsberg (77e sp) pour la Suède

Suède (4-4-2) : Olsen – Lustig, Lindelöf, Danielson, Augustinsson (88e, Bengtsson) – Olsson (64e, Claesson), Ekdal (88e, Svensson), S. Larsson, Forsberg (90e+3, Krafth) – Berg (64e, Quaison), Isak.

Slovaquie (4-2-3-1) : Dúbravka – Pekarík (65e, Haraslin), Satka, Škriniar, Hubočan (84e, Hancko) – Kucka, Hrošovský (84e, Duris) – Koscelník, Hamšík (77e, Bénes), Mak (77e, Weiss) – Duda.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Slovaquie, Suède
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires