dans

EL : MU et Arsenal, deux OVNIS taillés pour aller au bout ?

Une édition promise aux Anglais ?

Martin Odegaard (Arsenal) et Antony (MU) (Icon Sport)
Martin Odegaard (Arsenal) et Antony (MU) (Icon Sport)

Ce jeudi 8 septembre 2022 débute la phase de groupes de la Ligue Europa. Qui saura succéder à l'Eintracht Francfort ? Au regard de leur standing et de leur effectif, Manchester United et Arsenal font figure de grands favoris. MU et les Gunners tiendront-ils leur rang ? Plus

Ça y est, nous y sommes ! Près de quatre mois après une finale épique entre l’Eintracht Francfort et les Glasgow Rangers à Séville, la Ligue Europa va reprendre ses droits ce jeudi. Si les clubs français que sont Rennes, Monaco et Nantes, auront une vraie carte à joueur, les monstres anglais devraient se montrer à leur avantage. Arsenal, leader de Premier League et MU, qui reste sur quatre victoires de rang après un départ manqué, rêvent d’un retour rapide en Ligue des champions. À eux d’y parvenir par le biais du Championnat… ou de cette C3.

Arsenal, leader de Premier League, souverain en Europe ?

Cinquième de Premier League la saison passée, Arsenal a manqué une qualification en Ligue des champions pour une petite victoire, au profit de Tottenham. Les Gunners n’ont pas idéalement négocié le sprint final et avec deux défaites sur le fil, ils ont laissé filer leur voisin et rival londonien. Incroyable, mais vrai, les hommes de Mikel Arteta n’ont partagé les points qu’à 3 reprises en 38 journées. Convertir certaines de leurs 13 défaites aurait aussi pu leur permettre de voir la C1. Il n’en a rien été.

Gabriel Jesus sous les couleurs d'Arsenal (Icon Sport)
Gabriel Jesus sous les couleurs d’Arsenal (Icon Sport)

Lors du mercato estival, Arsenal a vu partir deux de ses attaquants, Alexandre Lacazette et Nicolas Pépé, respectivement à Lyon et Nice. Et ce quelques mois après avoir vu Pierre-Emerick Aubameyang rejoindre le FC Barcelone. Mais dans l’autre sens, les Gunners ont cassé leur tirelire pour recruter l’Ukrainien Zinchenko, ainsi que Fabio Vieira et Marquinhos. Sans oublier Gabriel Jesus, auteur de 3 buts et 3 passes décisives en 6 matches de Premier League. Une PL où les pensionnaires de l’Emirates Stadium ont déjà gagné 5 fois, alors qu’ils occupent le fauteuil de leader. Dans un groupe d’EL composé du PSV Eindhoven, du FC Zurich et des Norvégiens de Bodo/Glimt, la première place sera l’objectif prioritaire. Pour MU, aussi ?

Un blason à redorer pour MU

De son côté, Manchester United reste une bête blessée. La saison passée, les Red Devils ont fait illusion et n’ont jamais semblé en mesure de disputer le podium. Cet été, MU a massivement investi dans le recrutement, s’offrant des joueurs de talent comme les Brésiliens Casemiro et Antony. Sous la houlette d’un nouvel entraîneur qu’est Erik ten Hag, ils ont débuté par deux défaites, avant de trouver la bonne carburation. Ainsi, les résidents d’Old Trafford restent sur quatre victoires de suite, série en cours.

La dernière en date face au leader invaincu, Arsenal. Désormais, Cristiano Ronaldo et ses coéquipiers vont se frotter à l’Europe par le biais de l’EL. Certes, il s’agit d’une compétition qui n’a pas la renommée de la Ligue des champions. Mais elle peut permettre de retrouver des couleurs. MU devra s’employer d’entrée face à une belle équipe de la Real Sociedad. Il devra aussi se méfier du Sheriff Tiraspol. Ces Moldaves qui avaient créé la sensation l’an passé en C1 en s’offrant le Shakhtar Donetsk puis le futur vainqueur, le Real Madrid, au Bernabéu. L’Omonia Nicosie, vainqueur des Belges de La Gantoise lors des barrages, complétant le tableau. Vous l’aurez compris, dans un groupe à leur portée, Arsenal et MU se devront d’avoir des ambitions en Ligue Europa cette saison. La Roma, le PSV voire Monaco sauront-ils les arrêter ?

Équipe(s) liée(s) à cet article : Arsenal Football Club (Arsenal), Manchester United (MUFC)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires