dans

Coupe de France : Nice et Nantes visent la passe de quatre

Un duel Galtier – Kombouaré qui promet !

Christophe Galtier et Antoine Kombouaré, adversaires en finale de la Coupe de France 2022 (Icon Sport)
Christophe Galtier et Antoine Kombouaré, adversaires en finale de la Coupe de France 2022 (Icon Sport)

Ce samedi 7 mai 2022, Nice défie Nantes en finale de la Coupe de France. Chaque club a déjà remporté l'épreuve à trois reprises durant son histoire, et voudra écrire une superbe ligne de plus à son palmarès. Plus

La Coupe de France 2022 va donc rendre son verdict ce week-end. Tous deux auteurs d’un bien joli parcours, l’OGC Nice et le FC Nantes, deux écuries de Ligue 1, vont s’affronter au stade de France avec l’espoir non dissimulé de soulever la trophée. Qui saura se montrer le plus efficace sur 90 minutes, voire plus ?

Nice, un parcours atypique dans cette Coupe de France

Drôle de campagne de Coupe de France cette saison pour Nice. D’abord à Cholet, modeste pensionnaire de National, les Aiglons ont eu très chaud (0-1). Puis, ils ont été propulsés en huitième de finale, sans jouer, le Paris FC et Lyon ayant été exclus de la compétition. Dans la foulée, les hommes de Christophe Galtier ont hérité de deux montagnes, le Paris Saint-Germain au Parc des Princes, puis l’Olympique de Marseille. Ils ont su avoir le dernier mot à chaque fois. En demi-finale, enfin, le Gym a reçu le petit poucet, Versailles, pour assurer l’essentiel et atteindre la finale. Une finale victorieuse, comme en 1952, 1954 et 1997 ?

Les joueurs de Nice rêvent d'aller au bout en Coupe de France (Icon Sport)
Les joueurs de Nice rêvent d’aller au bout en Coupe de France (Icon Sport)

Nantes n’a – presque – plus que ça

Du côté du FC Nantes, tout n’a pas été une partie de plaisir, non plus. À Sochaux, belle équipe de Ligue 2, les Canaris n’ont jamais trouvé la faille et sont passés aux tirs au but. Puis il y a eu des qualifications plutôt maîtrisées contre les amateurs Vitré, Brest et Bastia, à chaque fois sur le même score (2-0). En demi-finale, les hommes d’Antoine Kombouaré n’étaient pas forcément favoris au moment de recevoir Monaco. Mais une nouvelle fois, les tirs au but leur ont souri. Comme en 1979, 1999 et 2000, l’actuel neuvième de Ligue 1 espère vivre un succès en Coupe de France. Histoire, aussi, d’être assuré d’une qualification européenne sans compter sur le Championnat.

Jamais deux sans trois pour les Aiglons ?

Cette saison, Nice a déjà croisé la route de Nantes à deux reprises en Ligue 1. À l’aller, en septembre, à la Beaujoire, les coéquipiers d’Andy Delort l’avaient emporté au finish (2-0, Dolberg et Gouiri). Même issue au retour, en janvier, à l’Allianz Riviera (2-1). Dolberg avait encore trouvé la faille. Autant dire que si ascendant psychologique il y a, il est clairement en faveur de Nice, meilleure défense du Championnat de France. Mais sur 90 minutes, les Canaris ont du cœur. Ils l’ont prouvé ces dernières semaines face au PSG, à Monaco ou encore face à Bordeaux alors que la situation était bien mal embarquée. Pour cette finale, une prolongation est possible, contrairement aux précédentes éditions. La décision aura-t-elle été faite au bout de 90 minutes ? À vos pronostics !

Équipe(s) liée(s) à cet article : FC Nantes, OGC Nice
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires