dans

Avec Bruno Genesio, Rennes peut-il bousculer la hiérarchie ?

Le podium n’est plus très loin !

Arthur Theate (claquettes aux pieds) et Rennes peuvent rêver de Ligue des champions (Icon Sport)
Arthur Theate (claquettes aux pieds) et Rennes peuvent rêver de Ligue des champions (Icon Sport)

Séduisant quatrième de Ligue 1 la saison dernière, le tout avec la deuxième meilleure attaque de France derrière le PSG, Rennes peut aborder ce nouvel exercice avec un maximum de confiance. Et des ambitions très élevées, aussi ? Plus

Avec un ou deux matches mieux négociés, le Stade Rennais aurait pu disputer la prochaine édition de la Ligue des champions. Qu’à cela ne tienne, Rennes a enthousiasmé le football français et européen ces derniers mois. Sur la pente ascendante, et sous la houlette de l’expérimenté Bruno Genesio, le pensionnaire du Roazhon Park peut-il jouer dans la cour des grands ?

Une saison qui doit servir d’exemple

20 victoires glanées, 66 points dans la musette, 82 buts marqués. Clairement, 2021/2022 restera comme un très grand cru au Stade Rennais. Bien évidemment, il y a eu ces 12 défaites. Sûrement deux ou trois de trop, quand on sait que Marseille et Monaco, qualifiés pour la Ligue des champions, en ont totalisé 9. Mais cet exercice de Ligue 1 aura permis à Rennes de proposer du jeu, du spectacle, avec une philosophie toujours tournée vers l’avant. De quoi ravir les amateurs de beau jeu, indiscutablement.

Bruno Genesio est en train de réaliser de belles choses sur le banc de Rennes/Icon Sport
Bruno Genesio est en train de réaliser de belles choses sur le banc de Rennes/Icon Sport

Le PSG, l’OL ou encore l’OM ont tous chuté au Roazhon Park. Clermont, Bordeaux, Metz et Lorient y ont carrément reçu une correction. Sur la scène européenne, Rennes a aussi fait honneur à ses couleurs, ainsi qu’au football français. Donnant des maux de tête à Tottenham, avant de sortir de la Ligue Europa Conférence par la grande porte et d’un rien contre Leicester. Cette saison, les Bretons joueront à l’étage supérieur, en Ligue Europa. Une compétition certes difficile, mais qui n’a rien d’une finalité.

Le podium et la LDC en ligne de mire à Rennes

Il y a quelques semaines, Bruno Genesio a reçu le trophée de meilleur entraîneur de Ligue 1 2022. Une juste récompense pour le technicien de 55 ans, qui a toujours tenté d’allier le résultat et la manière. Paradoxalement, le natif de Lyon n’a jamais rien gagné en tant que coach. Une Coupe de France et un Trophée des Champions en qualité d’adjoint à l’OL, il y a dix ans déjà. C’est tout. Son moment de gloire, c’est peut-être pour maintenant. Avec une Coupe de France, que le club a déjà remportée en 2019 ?

Pour cette saison, Rennes voudra faire encore mieux. Briller en Ligue Europa, certes. Mais aussi, peut-être surtout, terminer sur le podium de la Ligue 1, alors que le coup est passé très près au printemps dernier. Sans Nayef Aguerd (West Ham) ni Mathys Tel (Bayern Munich), mais avec Joe Rodon (Tottenham), Arthur Theate (Bologne) et sûrement un attaquant de grand talent (Arnaud Kalimuendo du PSG ?), le Stade Rennais a encore de beaux jours devant lui. En espérant que le jeu ouvert et offensif qui caractérise si bien les troupes de Bruno Genesio soit encore de la partie dès la reprise.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Stade Rennais
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires