dans

ASSE : un monument s’effondre et quitte la Ligue 1

Les Verts sauront-ils tirer les leçons de leur échec ?

L'ASSE a manqué son ultime chance de maintien en Ligue 1 (Icon Sport)
L'ASSE a manqué son ultime chance de maintien en Ligue 1 (Icon Sport)

Voilà, c'est fini. Pour la première fois depuis 2004, Saint-Etienne va retrouver la Ligue 2 cet été. Un véritable monument du football français, en péril durant toute la saison, qui devra se reconstruire au plus vite espérer faire l'ascenseur. L'ASSE en a-t-elle les moyens ? Plus

Le suspense aura été intense jusqu’au bout. Ce dimanche 29 mai 2022, l’AS Saint-Etienne a donc officiellement quitté la Ligue 1 à l’issue du barrage de promotion/relégation. Une séance de tirs au but a décidé du sort de l’ASSE. Incontournables dans le paysage du football français, les Verts vont devoir digérer cet incroyable naufrage. Faire un grand ménage, repartir sur des bases saines. Et tout faire pour rester en Ligue 2 le moins longtemps possible.

Une saison compliquée de bout en bout pour l’ASSE

Hélas, cette faillite de l’AS Saint-Etienne ne date pas d’hier. Les Verts, toujours dans la première partie de tableau entre 2015 et 2019, ont eu très chaud en 2020, terminant à la dix-septième place. Dans la foulée, un onzième rang avec six petits points de plus que le barragiste nantais ne laissait augurer rien de bon. Cela s’est confirmé lors de la phase aller cette saison. L’ASSE n’a ainsi récolté que deux petites victoires et semblait d’ores et déjà condamnée à mi-parcours. La nomination de Pascal Dupraz, sauveur de Toulouse quelques années plus tôt, était synonyme de dernière chance, pour ne pas dire de miracle potentiel.

Pari manqué pour Pascal Dupraz, qui n'a pas réussi à maintenir l'ASSE en Ligue 1. Icon Sport
Pari manqué pour Pascal Dupraz, qui n’a pas réussi à maintenir l’ASSE en Ligue 1. Icon Sport

Force est de constater que l’ancien coach d’Evian Thonon-Gaillard est parvenu à remobiliser les troupes. Sur la phase retour, Saint-Etienne a gagné cinq matches et récolté 20 points, soit près du double de la première partie de saison. Mais la suite, on la connaît. L’ASSE n’a remporté aucun de ses six derniers matches de Ligue 1 (pour quatre défaites) et a été contrainte de disputer un barrage face à Auxerre. Une double confrontation perdue d’un rien, mais perdue quand même. Le club du Forez s’apprête à écrire une nouvelle page de son histoire. Encore faut-il lui donner la plus belle tournure possible.

La vente du club plus déterminante que jamais

Avant même le barrage, coach Pascal Dupraz avait acté son départ de Saint-Etienne à l’issue de la saison. En parallèle, la vente du club sera l’un des autres points chauds de l’été dans la Loire. Les présidents emblématiques Roland Romeyer et Bernard Caïazzo ont vite rassuré sur la capacité de l’ASSE à assurer financièrement sa place en Ligue 2. Tout en confirmant de manière indirecte que la cession de l’entité stéphanoise allait être actée sous peu. Espérons que les nouvelles têtes pensantes des Verts aient de bonnes idées, et de la ressource, pour aider le club stéphanois à sortir la tête de l’eau au plus vite.

Pour rappel, Saint-Etienne est le club français ayant le plus de fois remporté la Ligue 1 dans son histoire (10), égalé par le Paris Saint-Germain il y a peu. L’ASSE a aussi soulevé six fois la Coupe de France, la Coupe de la Ligue à une reprise, s’est hissée en demi-finale de la Ligue des champions en 1975 et en finale l’année suivante. C’est dire si les Verts vont manquer à notre chère L1. Sur une note plus optimiste, l’écurie basée dans le 42 a remporté la Ligue 2 en 1963, 1999 et 2004. Va-t-elle ajouter 2022 à son riche palmarès pour faire l’ascenseur ou, au contraire, stagner comme Le Havre voire descendre aux Enfers tel Nancy ?

Équipe(s) liée(s) à cet article : AS Saint-Étienne (ASSE)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires