dans

Après l’euphorie, retour à la triste réalité pour l’OM

Un point et des doutes.

Des débuts timides pour Alexis Sanchez avec l'OM. Icon Sport
Des débuts timides pour Alexis Sanchez avec l'OM. Icon Sport

Après un très bon premier match de Ligue 1, l'Olympique de Marseille a malgré lui fait son retour sur Terre, concédant le match nul sur la pelouse du Stade Brestois. Plus

L’OM n’enchaîne pas

L’Olympique de Marseille n’a pu faire mieux qu’un match nul contre le Stade Brestois en fermeture de la deuxième journée de Ligue 1. Et encore, ce point est plutôt heureux pour les hommes d’Igor Tudor, nettement dominés par ceux de Michel Der Zakarian, surtout en deuxième période. Les montants et la maladresse des attaquants brestois ont permis à Ruben Blanco et l’OM de ne pas sombrer.

Pourtant, le club phocéen avait parfaitement lancé sa saison de Ligue 1, avec une victoire convaincante contre le Stade de Reims (4-1) lors de la première journée. Des recrues flamboyantes, un pressing de tous les instants et une efficacité offensive, un joli cocktail pour la première d’Igor Tudor dans le championnat français. Mais après cette bonne première sortie, Marseille est vite revenu à la triste réalité. Celle de l’inconstance.

Alexis Sanchez, une première timide

Valentin Rongier et Mattéo Guendouzi avaient la même lecture au sortir de la rencontre des Marseillais à Brest. Un manque d’intensité dans les courses et dans le pressing, laissant plus de libertés aux Brestois, qui auraient pu remporter le match tant ils se sont créés des occasions de but. Rien d’alarmant, évidemment. La saison de Ligue 1 est longue, mais ce match face à Brest est aussi la preuve momentanée que l’OM n’a pas de réelles alternatives au jeu de Tudor, qui exige beaucoup à ses joueurs sur le plan physique.

L'OM, tenu en échec sur la pelouse de Brest. Icon Sport
L’OM, tenu en échec sur la pelouse de Brest. Icon Sport

Le match à Francis Le Blé était aussi l’occasion de voir les premiers pas d’Alexis Sanchez sous ses nouvelles couleurs. Le Chilien, après quelques gestes de classe, s’est peu à peu éteint, pas aidé par ses coéquipiers. En manque de rythme, l’ancien joueur du Barça devra multiplier les entrées en jeu ou les bouts de matches pour être à 100% physiquement et ainsi pouvoir apporter son talent à l’OM. Face à Nantes, au Vélodrome, les Olympiens auront l’occasion de repartir de l’avant et montrer que les deux points de perdus à Brest n’étaient qu’un accident. Mais pour le moment, l’OM est déjà rentré dans le rang.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Olympique de Marseille (OM)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires